best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Tumeur de Wilms : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La tumeur de Wilms est le type le plus courant de cancer du rein de l’enfant. Selon St. Jude Children’s Research Hospital, la tumeur de Wilms (adénomyosarcome) est le quatrième cancer de l’enfant le plus courant, avec environ 46‎0 nouveaux cas diagnostiqués chaque année aux États-Unis (St. Jude).

Le cancer survient lorsque des cellules anormales se multiplient de manière incontrôlable dans le corps. Il peut survenir à tout âge. Certains cancers néanmoins sont propres à l’enfant ; et la tumeur de Wilms ou néphroblastome est de ceux-ci.

La tumeur de Wilms est une tumeur solide des reins. Il est en général diagnostiqué aux alentours de l’âge de 3 ans, garçons et filles étant également affectés. Il est rare ou peu diagnostiqué après l’âge de 8 ans.

Causes

Dans la plupart des cas, la tumeur de Wilms ne peut être liée à une cause spécifique. Des études sont en cours dans le but de déterminer si des facteurs environnementaux, tels que des médicaments, des produits chimiques ou des agents infectieux peuvent être à l’origine de la tumeur de Wilms.

Certains enfants présentent des facteurs génétiques qui accroissent le risque de contracter la maladie, et notamment certains syndromes associés à la tumeur de Wilms. Le syndrome de Beckwith-Wiedemann, qui est un trouble de la croissance à l’origine d’une augmentation du volume du corps et des organes, est l’une de ces pathologies. Entre autres anomalies associées à ce cancer figure l’absence d’iris dans l’œil et l’augmentation de la taille d’un côté du corps.

Dans environ 1,5 % des cas, un membre de la famille de l’enfant atteint de ce cancer est touché par la maladie. Les frères, sœurs et jumeaux sont également plus fréquemment diagnostiqués, ce qui laisse penser que des facteurs génétiques peuvent être à l’origine de ce cancer.

Symptômes

Les symptômes de la tumeur de Wilms sont similaires à ceux d’autres maladies infantiles, de sorte qu’il est important que vous consultiez votre médecin pour un diagnostic exact. Les enfants atteints d’une tumeur de Wilms peuvent présenter les symptômes suivants :

  • constipation ;
  • des douleurs abdominales ou enflures, ou un inconfort ;
  • des nausées ;
  • une perte d’appétit ;
  • de la fièvre ;
  • du sang dans l’urine ou une décoloration de l’urine ;
  • de l’hypertension ;
  • une augmentation et une croissance inégale d’un côté du corps.

Diagnostic

Le médecin procèdera à l’examen physique de votre enfant et étudiera ses antécédents familiaux. Il pourra également prescrire des tests de diagnostic, et notamment :

  • des analyses de sang afin d’évaluer l’état de la fonction rénale (analyse d’urine, azote uréique du sang, créatinine et clairance de la créatinine) ;
  • formule sanguine ;
  • radiographie ou échographie abdominale ;
  • tomodensitogramme.

Ces tests aideront votre médecin à formuler un diagnostic exact. Une fois le diagnostic formulé, de nouveaux tests seront effectués pour évaluer le degré d’avancement de la maladie. Le traitement et le pronostic seront fonction du stade du cancer.

Stadification

Les divers stades de la tumeur de Wilms sont désignés par des chiffres romains de I à V :

  • Stade I : La tumeur est contenue dans un rein et peut être complètement éliminée par ablation chirurgicale ; 40 % à 45 % des tumeurs de Wilms sont diagnostiquées au stade I.
  • Stade II : La tumeur a gagné les tissus et vaisseaux autour du rein mais peut être éliminée complètement par ablation chirurgicale ; 20 % à 25 % des tumeurs de Wilms sont diagnostiquées au stade II.
  • Stade III : L’ablation complète de la tumeur n’est pas possible et des cellules cancéreuses peuvent demeurer dans l’abdomen ; 20 % à 25 % des tumeurs de Wilms sont diagnostiquées au stade III.
  • Stade IV : Le cancer s’est étendu à des organes éloignés ; 10 % des tumeurs de Wilms sont diagnostiquées au stade IV.
  • Stade V : Au moment du diagnostic, la tumeur est présente dans les deux reins. Lorsque les deux reins doivent être retirés, l’enfant doit être dialysé et recevoir une greffe de rein ; 5 % des tumeurs de Wilms sont diagnostiquées au stade V.

Traitement

La plupart des enfants reçoivent une combinaison de traitements associant chirurgie, chimiothérapie et rayons. Ces traitements permettent d’obtenir des taux de guérison compris entre 85 % et 90 %. Les médicaments spécifiques et l’ampleur du traitement varieront d’un enfant à l’autre.

Complications

Comme pour n’importe quel cancer, les métastases, ou l’extension de la maladie à d’autres organes, constituent une complication potentiellement grave. Lorsque le cancer gagne des organes éloignés, il requiert un traitement plus agressif.

Hypertension et dommages rénaux peuvent survenir du fait de la tumeur ou de son traitement. En fonction des médicaments utilisés pour la chimiothérapie, il est possible que des effets secondaires désagréables apparaissent, tels qu’une chute de cheveux, des nausées et de la fatigue. Interrogez le médecin au sujet de chacun des médicaments prescrits pour cette pathologie et demandez-lui ce à quoi il faut s’attendre à la fois durant le traitement et à l’issue de celui-ci.

Prévention

La tumeur de Wilms ne peut être prévenue. Lorsque cette pathologie est présente dans les antécédents familiaux, de fréquentes échographies rénales peuvent permettre de dépister la maladie de manière précoce.