tres-utile.fr
Elagueur
Emploi & Formations

Découvrons ensemble le métier d’élagueur

Découvrons ensemble le métier d’élagueur
5 (100%) 1 vote[s]

On a souvent entendu parler d’élagage, mais ignore en quoi il consiste vraiment. Eh bien, l’élagueur est un spécialiste en végétal notamment les arbres. Ainsi, il soigne et taille les arbres en hauteur. Cela c’est juste un bref résumé de ce qu’il fait, mais en réalité, son travail est beaucoup plus complexe et nécessite de plus amples informations qu’on vous fournira prochainement.

Description du métier d’élagueur

Le métier d’élagage est une spécialisation en travaux paysagers. Il consiste alors à contrôler le développement d’un arbre. C’est-à-dire, c’est aux élagueurs d’orienter ou de limiter la pousse d’un arbre. Autrement dit, l’élagage peut entretenir, consolider ou donner une forme aux arbres. En effet, le professionnel dans le domaine comme cet élagueur expérimenté dans le 09 est amené à faire une analyse sommaire de son chantier. Durant son analyse, il essaie de déterminer les besoins ou les problèmes d’un arbre afin de pouvoir choisir et préparer les techniques et outils nécessaires adaptés à la situation. Cette partie de travail s’effectue pour la plupart au sol. Puis, après avoir établi son diagnostic, l’élagueur doit alors monter pour effectuer les commandes de son client en tenant compte de ses propres analyses.

Les conditions nécessaires pour devenir élagueur

Étant donné que les arbres sont souvent de grande taille, les travaux s’effectuent alors en hauteur. De ce fait, exercer ce métier exige des savoir-faire précis ainsi qu’une bonne condition physique. Évidemment, avec ses outils de plus de 15 kg pour effectuer son travail, l’élagueur doit toujours être en forme et ne pas avoir des problèmes de vertige. Sa prudence et sa capacité à se concentrer lui éviteront les potentiels accidents auxquels il est souvent exposé. De plus, le climat a une influence importante sur le métier d’élagage. En d’autres termes, l’élagueur est soumis aux conditions météorologiques. Ce qui signifie qu’en cas de mauvais temps comme durant l’hiver, la saison de plus ou lors d’une canicule l’élagueur est contraint d’arrêter ses activités pour limiter les risques.

En addition à cela, avoir des connaissances en botanique est indispensable pour un élagage. Puisque l’élagueur occupe aussi l’entretien des arbres, il doit alors être capable d’identifier les maladies ou parasites qui peuvent être néfastes à la vie d’un arbre. À part la détection des parasites qui touchent les arbres, l’élagueur se doit de connaitre les différentes espèces d’arbres. Cette connaissance lui permet d’assurer les soins ainsi que les techniques relatives à un élagage. Car les soins peuvent varier d’une espèce à une autre.

Quelle est la formation à suivre pour exercer le métier ?

Se professionnaliser dans l’élagage nécessite une large connaissance des secteurs agricoles. Alors il est préférable de suivre une formation préalable dans le domaine de l’agriculture. Puis les professionnels d’élagage doivent détenir impérativement d’un certificat de spécialisation en soins et tailles des arbres. En plus, près de 50 établissements offrent actuellement des formations en vue d’obtention de ce certificat. En tout, la formation pour se spécialiser dans l’élagage dure un an.

Salaire et évolution de carrière

Un élagueur débutant peut gagner dans les 1500 euros par mois s’il travaille pour une entreprise. Toutefois, il lui est possible de travailler à son compte et avec cette dernière perspective ses revenus peuvent être plus importants.

Une possibilité d’évolution est une caractéristique importante pour toute personne à la recherche d’un travail. En effet, elle permet un épanouissement dans le milieu professionnel. Le métier élagueur propose justement une évolution dans sa carrière. Effectivement, ses fonctions peuvent s’évoluer d’un simple élagueur-grimpeur à une attribution de chef d’équipe. Puis en suivant une formation complémentaire, un élagueur peut se projeter dans un poste de gestionnaire de patrimoine dans un établissement public. Il assurera alors ainsi, l’entretien et la gestion des patrimoines arborés dans sa localité.

Related posts

Devenir expert-comptable, un métier d’avenir ?

Claude

Métier du couvreur, quels sont les différents risques liés à son exercice ?

Tamby

Tout savoir sur les diverses prestations du couvreur

Tamby

Leave a Comment