best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Shigellose (dysenterie bacillaire) : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La shigellose est une maladie infectieuse d’origine bactérienne affectant le système digestif. Elle est causée par l’un des divers types de la bactérie shigella. La shigella se propage par l’eau contaminée, par les aliments, ou encore par contact avec des matières fécales contaminées. Cette bactérie libère des toxines qui irritent les intestins. La diarrhée en est le premier symptôme.

Selon les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (U.S. Centers for Disease Control and Prevention, CDC), chaque année, environ 14 000 personnes aux États-Unis déclarent avoir contracté la shigellose (CDC). L’intensité des symptômes est variable. Il est possible que vous soyez infecté(e) par une shigellose légère sans le savoir et que vous ne songiez pas à le signaler.

Les bébés et les enfants non encore scolarisés sont plus susceptibles de contracter la shigellose que les enfants plus âgés et les adultes. Il est possible que les enfants en bas âge soient plus touchés parce qu’ils portent souvent les mains à la bouche et donc sont plus susceptibles d’ingérer la bactérie. La concentration des infections dans cette tranche d’âge peut s’expliquer par le grand nombre de couches changées dans les crèches et garderies.

Symptômes

Les symptômes de la shigellose se caractérisent par des accès fréquents de diarrhée aqueuse. Des crampes abdominales, nausées et vomissements sont également possibles. Beaucoup des personnes atteintes de shigellose peuvent également avoir du sang ou du mucus dans leurs selles, ainsi que de la fièvre.

Les symptômes débutent généralement dans un délai de trois jours suivant la contamination par la shigella. Dans certains cas, cependant, les symptômes d’infection peuvent se manifester jusqu’à une semaine après ce contact.

La diarrhée et les autres signes de shigellose sont généralement d’une durée comprise entre deux et sept jours. Une infection légère d’une durée de deux à trois jours n’exigera pas nécessairement de traitement. Il est cependant essentiel de rester bien hydratés entre les crises de diarrhée. Consultez votre médecin si votre diarrhée se poursuit au-delà de trois jours. Cette précaution est particulièrement importante si vous ne parvenez pas à conserver les aliments ou les liquides absorbés. La déshydratation est un réel danger en relation avec la shigellose.

Traitement

Dans la plupart des cas, l’objectif principal du traitement est de lutter contre la déshydratation. Il est important d’absorber beaucoup de fluides, en particulier des solutions électrolytiques (largement disponibles en vente libre). Il est généralement déconseillé de prendre d’autres médicaments visant à soulager la diarrhée, la bactérie risquant alors de se maintenir plus longtemps dans l’organisme, ce qui peut aggraver l’infection.

Les infections modérées à graves peuvent exiger un traitement médical. Le traitement médical va généralement comporter des antibiotiques afin d’éliminer la bactérie des voies digestives. Le médecin va éventuellement prescrire une analyse de selles afin de vérifier que la shigella est bien la source d’infection. Une fois l’infection par la shigella confirmée, le médecin sera mieux en mesure de sélectionner le médicament le plus adapté pour lutter contre cette affection. Les solutions de traitement médicamenteux disponibles incluent de puissants médicaments antibiotiques :

  • azithromycine (Zithromax)
  • ciprofloxacine (Cipro)
  • co-trimoxazole (Bactrim).

Aux États-Unis, il est rare que la shigellose donne lieu à une hospitalisation. Dans certains des cas les plus sévères, une prise en charge en milieu hospitalier sera nécessaire. Les patients affectés par une nausée extrême et par des vomissements auront éventuellement besoin de se voir administrer médicaments et fluides en intraveineuse.

Complications

La plupart des personnes restent sans séquelles après une shigellose.

Les CDC signalent qu’environ deux pour cent des personnes infectées par la bactérie Shigella flexneri (l’un des multiples types de Shigella) développent une condition du nom d’arthrite post-infectieuse après la shigellose (CDC). Les symptômes d’arthrite post-infectieuse incluent douleurs articulatoires, mictions douloureuses et irritations oculaires. L’arthrite post-infectieuse peut se transformer en condition chronique qui va durer plusieurs mois, plusieurs années, voire le reste de la vie du patient. Elle est due à une réaction à l’infection par la shigella et ne touche que les personnes ayant des prédispositions génétiques à cette pathologie.

Réinfection

Réinfection

Les shigella sont un groupe de bactéries diverses. Une fois infecté(e) par un type de shigella, il est peu probable que vous serez de nouveau infecté(e) par cette bactérie à l’avenir. Il est cependant possible que vous soyez infecté(e) par une autre bactérie de la même famille.

Prévention

La prévention de la shigellose consiste essentiellement en une bonne hygiène personnelle. Toujours bien se laver les mains avant et après être allé(e) aux toilettes ou après avoir changé des couches. Pour éviter la propagation de la bactérie, jeter les couches sales dans un sac ou une poubelle fermée. Lavez-vous les mains à l’eau chaude savonneuse à chaque fois. Nettoyez les tables à langer et les plans de travail de cuisines ou de salles de bains à l’aide de lingettes antibactériennes avant et après toute utilisation.

Évitez les contacts proches avec une personne infectée par la shigella jusqu’à au moins deux jours après l’arrêt de la diarrhée.

Les personnes infectées par la shigellose doivent éviter de préparer les repas d’autres personnes jusqu’à ce qu’elles soient rétablies après l’arrêt de la diarrhée. Votre médecin pourra souhaiter effectuer une analyse de selles après la disparition des symptômes afin de s’assurer de la disparition de la bactérie.