best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Les bases de la perte de poids : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Prendre la décision de modifier votre alimentation et de perdre du poids nécessite du courage, de la persévérance, du temps et des efforts. Elle n’est cependant pas hors de portée.

Avant de vous lancer dans un plan de perte de poids, il est sage de consulter votre médecin, notamment si vous connaissez des problèmes de santé graves liés à votre poids. Sachez également recourir, le cas échéant, à d’autres experts et vous entourer d’amis et de parents qui vous soutiendront. En plus de vous donner confiance, ils pourront vous soutenir en cas de revers et vous proposer de nouvelles idées adaptées à votre personnalité et à votre situation.

Éduquez-vous

Le maquis impénétrable des options de perte de poids peut être intimidant. Qu’il vienne d’un magazine, d’une consultation hospitalière, d’une brochure distribuée au supermarché ou d’un livre prêté par un collègue, étudiez à fond tous les plans de perte de poids. Une fois que vous avez rétréci votre fourchette d’options, posez-vous les questions suivantes :

À quoi ressemble la vie quotidienne avec ce plan ?

Mettez de votre côté toutes les chances de réussir en choisissant un plan réalisable. Si par exemple vous adorez le pain et les pâtes, vous avez de grandes chances d’échouer si vous choisissez un régime pauvre en glucides. Si vous vous débattez avec un emploi à temps complet et trois enfants, il est peu probable que vous aurez le temps d’assister à des séances hebdomadaires. Ne vous mettez pas martel en tête : il existe fatalement un plan adapté à vos besoins.

À combien de calories quotidiennes aurai-je droit et cette quantité changera-t-elle au fur et à mesure que je perdrai du poids ?

Certains régimes, en particulier de désintoxication, requièrent un respect extrêmement strict des nombres de calories alloués. Toutefois, un apport calorique insuffisant peut vous épuiser physiquement et vous priver d’énergie et de volonté. Sans compter que votre corps passera en mode survie et s’efforcera de tirer parti au mieux des quelques calories que vous lui fournirez. La plupart des gens réussissent en se conformant à la règle des 500 calories : en réduisant votre apport alimentaire de 500 calories quotidiennes, vous devriez perdre environ 500 g. par semaine (500 g. correspondent approximativement à 3 500 calories). Mais pour certaines personnes, en particulier les individus très actifs, une réduction de 500 calories peut être trop difficile. Cette estimation ne prend pas non plus en compte le sexe, le niveau d’activité ni la masse musculaire (une masse musculaire maigre et un niveau d’activité élevé augmentent les demandes en calorie, tout comme le fait d’être de sexe masculin car la masse corporelle des hommes est naturellement plus maigre que celles des femmes). Demandez l’avis de votre médecin ou d’un nutritionniste ; ils pourront vous proposer une approche de la réduction du nombre de calories mieux adaptée à vos besoins.

Contrairement aux pertes de poids spectaculaires qui font les beaux jours de la téléréalité, la perte de 500 g. à un kilo par semaine est un objectif réaliste et réalisable. Lorsque vous perdez du poids à ce rythme plus lent mais plus régulier, les chances sont plus grandes que vous ne regrossissiez pas.

Quels types d’aliments consommerai-je le plus, et lesquels sont considérés comme les mauvais aliments ou les nourritures interdites ?

Un régime amaigrissant équilibré comporte abondance de fruits et de légumes, des céréales complètes, des protéines maigres, des produits laitiers basses calories ou zéro pour cent, des graisses saines et des encas occasionnels. Étudiez un plan de repas hebdomadaire et posez vous les questions suivantes : est-ce que c’est faisable dans mon cas ? Est-ce que je vais aimer manger ces aliments… pas uniquement durant une semaine ou un mois mais le reste de ma vie ? Vous serez également encouragé(e) à boire de l’eau en abondance. Aujourd’hui, de nombreux experts estiment que la consommation de deux litres d’eau par jour n’est pas nécessaire. Vous devez, en fait, boire suffisamment pour produire une urine de couleur pâle, pas seulement claire. Cela indique un corps bien hydraté.

Lorsqu’un aliment ou un groupe d’aliments est considéré comme interdit dans le cadre d’un régime, il est probable que le respect de celui-ci durant une période prolongée sera trop difficile. Cela signifie que, lorsque vous reprendrez la consommation de ce ou ces aliments, vous reprendrez immédiatement du poids. On ne vit pas que de soupe aux choux.

Le plan implique-t-il une activité physique ?

Méfiez-vous des plans trop beaux pour être vrais, qui promettent une perte de poids sans une goutte de sueur. Tout plan efficace va de pair avec une activité physique. En plus de brûler des calories, l’exercice est synonyme de multiples autres avantages pour la santé : il améliore votre humeur, accroît votre niveau de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (le bon cholestérol), et réduit de manière spectaculaire votre risque de maladie chronique, notamment cardiovasculaire, d’ostéoporose, de diabète de type 2, ainsi que de certains types de cancer.

Existe-t-il un coût, et lorsque tel est le cas, quel est-il ?

Assurez-vous que vous pouvez vous offrir le plan et étudiez-en les coûts cachés. Certains programmes vous imposent, par exemple, d’acheter des aliments surgelés de la société, alors que d’autres vous apprennent à faire vos courses vous-même. Lorsqu’un plan requiert l’achat de suppléments de la société, méfiez-vous-en.