best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Infection au VRS (virus respiratoire syncytial) : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Le virus respiratoire syncytial, ou VRS, est un virus courant qui peut affecter les personnes de tout âge. Il est plus courant parmi les enfants et les bébés que parmi les adultes. Chez les adultes et les enfants en bonne santé, le VRS cause des symptômes semblables à ceux d’un rhume. Chez les nourrissons, toutefois, le VRS peut être plus grave.

Bien que dans la plupart des cas l’infection ne cause pas de dommages graves, elle peut entraîner d’autres complications pulmonaires sérieuses.

Le VRS est le virus le plus couramment responsable des infections du poumon et des voies respiratoires chez les nourrissons et les jeunes enfants. Les données rassemblées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) montrent que chaque année aux États-Unis entre 75 000 et 125 000 enfants de moins d’un an sont hospitalisés avec un VRS. (CDC)

Selon le site de pédiatrie March of Dimes le virus est saisonnier, et est le plus courant entre le mois d’octobre et de mars. (March of Dimes)

Risques

Certaines personnes présentent un risque plus élevé de développer une infection au VRS grave. Ces individus incluent les bébés prématurés, les individus présentant un système immunitaire affaibli, les enfants atteints de pathologies cardiaques ou pulmonaires, les individus qui vivent dans des conditions de surpopulation, et les enfants qui sont en structure de garde pendant la journée. Les adultes de plus de 65 ans sont également exposés à un risque plus élevé.

Symptômes

Les symptômes du VRS peuvent varier suivant votre âge Ils surviennent généralement dans les quatre à six jours suivant l’infection. Les individus plus âgés peuvent avoir des symptômes légers tels que congestion ou fièvre. Les enfants de moins d’un an montrent les symptômes les plus marqués.

Les symptômes courants de VRS (à la fois pour les adultes et les enfants) incluent :

  • fièvre ;
  • respiration sifflante ;
  • congestion ;
  • respiration rapide ou difficultés à respirer ;
  • coloration bleutée de la peau suite au manque d’oxygène ;
  • essoufflement ;
  • toux.

Les nourrissons peuvent faire preuve d’irritabilité, de malaise ou de difficultés respiratoires. Si votre enfant montre l’un quelconque de ces symptômes, consultez votre médecin.

Diagnostic

Il existe plusieurs types d’analyses de laboratoire différentes pour diagnostiquer une infection au VRS, mais la plus couramment utilisée est le test de diagnostic rapide. Ce test recherche l’antigène VRS dans les sécrétions nasales. Un prélèvement nasal peut être pris au cabinet du médecin et envoyé pour analyse. Les résultats sont généralement disponibles en moins d’une heure. Si le test rapide est négatif, le médecin demandera une culture virale des sécrétions ou choisira un test plus sensible qui fait appel à la technologie génétique pour vérifier le virus dans le sang.

Traitement

Étant donné que le VRS est un virus, il ne peut pas être traité au moyen de médicaments tels que les antibiotiques. Dans la plupart des cas, surtout chez les enfants plus âgés, les symptômes de VRS ressemblent à d’autres infections respiratoires comme le rhume ou la grippe. Un grand nombre de cas de VRS se résolvent d’eux-mêmes sans traitement. Un repos suffisant et une absorption importante de liquide peut aider les enfants à se remettre du VRS. De même, l’aspiration régulière du mucus du nez au moyen d’une poire en caoutchouc peut soulager la congestion chez les bébés.

Chez les très jeunes enfants, surtout de moins d’un an, le VRS peut-être plus grave et entraîner une bronchiolite (inflammation des bronchioles) et une pneumonie. Ces patients devront être hospitalisés. Le traitement par des solutions intraveineuses, de l’oxygène et de l’air humidifié sera exigé et dans les cas sévères, l’utilisation d’un respirateur pourra s’avérer nécessaire.

Complications

En plus de la progression de l’infection au VRS en bronchiolite et en pneumonie chez les enfants, ceux-ci peuvent développer des otites et le croup (inflammation et gonflement des cordes vocales, provoquant une toux aboyante). Les enfants qui développent une bronchiolite suite à un VRS sont plus à risque de développer un asthme. Toutefois, la plupart des enfants infectés au VRS connaissent peu de complications voire aucune, et l’infection disparaît en une à deux semaines.

Prévention

Le VRS ne se guérit pas, mais il existe des façons de réduire votre risque de contracter et de propager le virus. Le VRS se propage comme les autres virus – par des gouttelettes microscopiques relâchées dans l’air ou sur les surfaces. Vous pouvez minimiser votre risque d’infection en vous lavant les mains fréquemment, en vous couvrant la bouche et le nez lorsque vous toussez ou éternuez, et en évitant de partager des ustensiles ou des verres à boire.

Ne fumez pas près de votre enfant. La fumée de cigarette, même passive, peut augmenter le risque de développer le VRS.

Le Palivizumab est un anticorps ciblé spécifiquement sur le virus et peut être utilisé chez les nourrissons à haut risque de moins de 24 mois pour prévenir l’infection. Ce médicament est administré une fois par mois durant la saison du VRS, d’octobre à mars, par injection intramusculaire. Il peut aider à prévenir les infections graves, mais ne peut pas soigner ou traiter une maladie qui s’est déjà développée.