best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Greffe osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Une greffe osseuse est une procédure chirurgicale utilisée pour remédier à des problèmes osseux ou articulaires. La greffe osseuse ou la transplantation de tissu osseux permet de réparer un os après un traumatisme, de remédier à des problèmes articulaires ou de reconstituer de l’os autour de dispositifs implantés, tels qu’une prothèse du genou.

L’os utilisé dans un greffon osseux peut provenir de votre corps ou d’un donneur, ou être totalement artificiel. Une fois le greffon bien toléré par le patient, il constitue un cadre sur lequel de l’os vivant nouvellement formé peut se développer.

Les deux types de greffe osseuse les plus courants sont :

  • l’allogreffe : dans ce cas de figure, l’os utilisé provient d’un donneur décédé ou d’un cadavre. Il a été nettoyé et stocké dans une banque tissulaire ;
  • l’autogreffe : greffe réalisée à partir d’un os du patient (cote, bassin, etc.).

Le type de greffon utilisé est fonction du type de lésion à réparer. Les allogreffes sont couramment employées pour la reconstruction de la hanche, du genou ou d’os longs (bras et jambes). Les avantages résident dans le fait (a) qu’aucune autre intervention n’est requise pour l’obtention du greffon ; et (b) que cette technique réduit le risque d’infection dans la mesure où il n’est pas nécessaire de pratiquer une quelconque incision ni chirurgie supplémentaire sur le destinataire.

Utilisation

Une greffe osseuse peut être nécessaire pour de multiples raisons, et notamment une lésion ou maladie. Les greffes osseuses sont utilisées dans quatre cas de figure principaux :

  • une fracture : un greffon osseux peut-être utilisé en cas de fractures multiples ou complexes, ou encore qui, malgré un traitement initial, ne guérissent pas bien ;
  • une fusion : réalisée la plupart du temps sur la colonne vertébrale, une fusion aide deux os à guérir ensemble en dépit d’un mauvais état de l’articulation ;
  • régénération : employée pour remédier à la perte osseuse imputable à la maladie, une infection ou une lésion, cette technique peut nécessiter l’emploi de petites quantités d’os destinés à combler des cavités, ou au contraire, de sections importantes ;
  • dispositifs implantés : un greffon peut être utilisé pour favoriser la repousse de l’os autour de dispositifs implantés par voie chirurgicale, tels qu’une prothèse articulaire, une plaque ou des vis.

Risques

Toute intervention chirurgicale implique un risque hémorragique, infectieux ou de réaction à l’anesthésie. Les greffes osseuses impliquent ces risques, ainsi que d’autres, et notamment les suivants :

  • douleur ;
  • lésions nerveuses ;
  • rejet du greffon ;
  • inflammation.

Pour mieux les évaluer, demandez à votre médecin de vous expliquer les risques auxquels vous êtes exposé(e) et ce qu’il est possible de faire pour les minimiser.

Préparation

Avant une intervention, votre médecin procèdera à un examen complet de vos antécédents médicaux, ainsi qu’à un examen physique. Indiquez à votre médecin les traitements que vous suivez, sans oublier les médicaments ou suppléments en vente libre.

Il vous sera sans doute demandé de jeûner avant l’intervention, dans la mesure où celle-ci n’a pas lieu en urgence. Cette mesure est destinée à prévenir d’éventuelles complications liées à l’anesthésie.

Le médecin vous communiquera des instructions complètes quant aux mesures à prendre au cours des jours précédant l’intervention et à la date de celle-ci. Il est important que vous vous y conformiez.

Interventions

Avant l’intervention, votre médecin déterminera quel type de greffon osseux sera employé. Peu avant l’opération, vous serez placé(e) sous anesthésie générale, c’est-à-dire, dans un sommeil profond et paisible. Un médecin anesthésiste surveillera l’anesthésie et votre réveil.

Le chirurgien pratiquera une incision au niveau du site de la greffe. Il ajustera ensuite le greffon pour qu’il s’insère à l’endroit prévu. Le greffon sera maintenu en place au moyen de broches, plaques ou vis.

Une fois le greffon bien en place, le chirurgien referme l’incision au moyen de points et place un pansement sur la plaie. Un plâtre ou une attelle de contention sera utilisé pour maintenir l’os durant le processus de guérison.

Suivi

Le rétablissement à l’issue d’une greffe osseuse dépend de la taille du greffon et d’autres variables. La plupart du temps sa durée est comprise entre quinze jours et trois mois. Vous devrez probablement vous abstenir de toute activité physique vigoureuse durant une période pouvant atteindre six mois.

Immédiatement après la chirurgie, l’application de glace et le placement de la zone greffée dans une position élevée peuvent contribuer à éviter une inflammation douloureuse. Même lorsqu’un plâtre a été posé, des sacs de glace peuvent être utiles.

Lors de votre rétablissement exercez les groupes musculaires qui n’ont pas été affectés par la chirurgie afin de veiller à ce que votre corps demeure en forme. Vous devez également veiller à avoir une alimentation saine. Votre rétablissement en sera facilité.

Arrêter de fumer est l’une des meilleures décisions que vous pouvez prendre, aussi bien pour aider votre corps après la chirurgie que de manière générale. Le tabagisme ralentit le processus de guérison, ainsi que la croissance osseuse. La recherche a montré que les rejets de greffe étaient plus fréquents chez les fumeurs.