best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Embolie amniotique : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

L’embolie amniotique est une complication de l’accouchement qui entraîne des troubles très graves, comme une insuffisance cardiaque. Elle peut vous affecter, mais aussi votre bébé, voire même vous affecter tous les deux. On parle d’embolie amniotique lorsque le liquide amniotique, le liquide biologique dans lequel baigne le fœtus jusqu’à sa naissance et qui contient des cellules fœtales, des cheveux et autres débris, passe dans le sang de la mère.

Cette complication est rare. Bien que les estimations varient, d’après l’AFE Foundation, cette complication surviendrait seulement une fois sur 15 200 accouchements en Amérique du Nord. (AFE Foundation) Cependant, il s’agit d’une cause majeure de décès pendant l’accouchement ou peu après la naissance. (Perozzi, et al., 2004) Elle ne peut pas être prévenue, et la cause sous-jacente n’est pas totalement comprise.

Causes

L’AFE peut se produire pendant le travail ou peu après l’accouchement, que l’accouchement ait eu lieu par voie basse ou par césarienne. Dans des cas très rares, cette complication peut survenir pendant un avortement ou pendant un prélèvement de liquide amniotique pour examen (amniocentèse). L’embolie amniotique est un effet indésirable qui survient lors du passage du liquide amniotique dans la circulation maternelle. La raison pour laquelle cet effet se produit n’est pas connue. D’après les estimations, l’embolie amniotique surviendrait entre une fois sur 8 000 et une fois sur 80 000 accouchements. (Gist, et al., 2009)

Symptômes

Le premier stade de l’embolie amniotique inclut généralement un arrêt cardiaque et une insuffisance respiratoire aiguë. On parle d’arrêt cardiaque quand votre cœur s’arrête de battre, que vous perdez conscience et que vous cessez de respirer. On parle d’insuffisance respiratoire aiguë lorsque vos poumons ne parviennent plus à fournir suffisamment d’oxygène à votre sang ou à en éliminer suffisamment de dioxyde de carbone. Ceci rend la respiration difficile.

Autres symptômes possibles :

  • souffrance fœtale (signes indiquant que le bébé ne va pas bien, notamment des altérations de sa fréquence cardiaque ou une réduction des mouvements dans l’utérus)
  • vomissements
  • nausées
  • crises
  • angoisse sévère
  • décoloration de la peau

Les femmes qui survivent à ces problèmes peuvent connaître ce qu’on appelle le stade hémorragique. Ceci se produit lorsqu’il y a saignement excessif soit à l’endroit où le placenta était attaché ou au niveau de l’incision de la césarienne, le cas échéant.

Complications

L’embolie amniotique peut être fatale, en particuier pendant le premier stade. La plupart des décès qui surviennent en raison de cette complication sont dus à un arrêt cardiaque, une perte de sang excessive, une insuffisance respiratoire aiguë ou une défaillance de plusieurs organes. Dans environ 50 pour cent des cas d’embolie amniotique, le décès survient dans l’heure qui suit l’apparition des premiers symptômes. (AFE Foundation)

Traitement

Le traitement implique la prise en charge des symptômes et toute mesure de prévention visant à éviter que l’embolie amniotique ne plonge la patiente dans le coma ou n’entraîne sa mort. Oxygénothérapie ou autre type d’assistance respiratoire. Il convient également de s’assurer que la mère reçoit suffisamment d’oxygène pour que le bébé soit correctement alimenté en oxygène aussi. Il se peut qu’un cathéter soit inséré dans votre artère pulmonaire de sorte que les médecins peuvent surveiller votre cœur. Des médicaments peuvent également vous être administrés pour contrôler votre pression artérielle. Dans de nombreux cas, plusieurs transfusions de sang, de plaquettes et de plasma peuvent être nécessaires pour compenser tout le sang perdu pendant la phase hémorragique.

Pour le nourrisson

Votre médecin surveillera votre bébé et contrôlera tout signe éventuel de détresse. Le plus souvent, vous accoucherez dès que le trouble sera stabilisé. Ceci augmente les chances de survie de votre bébé. Dans la plupart des cas, les nourrissons sont placés en cellule de soins intensifs pour être observés de près.

Pronostic

Le taux de mortalité estimé pour les femmes ayant une embolie amniotique varie au cas par cas. D’anciens rapports ont estimé que jusqu’à 60 pour cent des femmes de survivent pas, mais des données plus récentes ont montré que ce chiffre était descendu à environ 27 pour cent. (Gist. et al. 2009) Les femmes qui survivent sont souvent sujettes à des complications à long terme. Il peut notamment s’agir des troubles suivants :

  • perte de mémoire
  • défaillance d’organe
  • lésion au cœur (à court terme ou permanente)
  • problèmes au système nerveux
  • hystérectomie partielle ou totale
  • dommage au niveau de l’hypophyse

Des troubles émotionnels peuvent également survenir, en particulier si le bébé ne survit pas. Ces troubles incluent une dépression post-partum et un syndrome de stress post-traumatique.

Pour le nourrisson

Entre 20 et 25 pour cent des nourrissons qui subissent une embolie amniotique ne survivent pas. (Gist et al., 2009) Certains des nourrissons qui survivent souffrent ensuite de complications à long terme, voire même toute leur vie. Exemples de complications :

  • déficience du système nerveux pouvant aller de léger à sévère
  • approvisionnement du cerveau en oxygène insuffisant
  • infirmité motrice cérébrale, un trouble qui affecte le cerveau et le système nerveux

Prévention

L’embolie amniotique ne peut pas être prévenue, et il est difficile pour les médecins de l’anticiper. Si vous avez déjà eu une embolie amniotique et si vous prévoyez une autre grossesse, parlez-en d’abord à un obstétricien à haut risque. Votre médecin discutera avec vous des risques liés à la grossesse et vous surveillera de près dès que vous tombez enceinte.