best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Diphtérie : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La diphtérie est une infection bactérienne affectant les membranes de la gorge et du nez. Si elle se transmet rapidement, il est possible d’éviter la diphtérie par le recours au vaccin. En l’absence de traitement, la diphtérie peut entraîner des lésions graves pour les reins, le système nerveux et le cœur. Selon la Clinique Mayo, la diphtérie est fatale dans environ 10 pour cent des cas. (Mayo)

Causes

La diphtérie est due à la corynebacterium diphtheriae (ou bacille de Klebs-Loeffler). Elle se propage généralement par contact entre personnes, ou via des objets porteurs de la bactérie. La bactérie peut se transférer par contact avec des objets appartenant à une personne infectée (une tasse ou un mouchoir en papier usagé, par exemple). Les projections émanant de l’éternuement ou de la toux d’une personne infectée peuvent également contenir la bactérie.

Même si la personne ne présente ni signes ni symptômes de diphtérie, il ou elle risque toujours de transmettre l’infection pendant une durée pouvant aller jusqu’à six semaines.

Risques

Aux États-Unis, les enfants sont généralement tous vaccinés contre la diphtérie. Vous n’êtes généralement exposé au risque de contracter la maladie que si vous vous rendez dans un pays où la vaccination n’est pas pratiquée ou si vos vaccins ne sont pas à jour. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Inde et l’Indonésie étaient les deux pays ayant le nombre de cas le plus élevé de diphtérie en 2011. (OMS)

Avant la vaccination, les enfants présentaient un risque d’infection des plus élevés. Les personnes à risque aujourd’hui sont celles dont le système immunitaire est affaibli (par exemple à cause du SIDA). Des conditions d’hygiène insuffisantes ont également été associées à un risque d’infection accru.

Prévention

Avec le recours aux antibiotiques et aux vaccins, il est non seulement possible de traiter cette maladie, mais également d’en assurer la prévention.

Le vaccin contre la diphtérie est administré en une seule injection (avec les vaccins contre la coqueluche et le tétanos), à savoir le DTaP. Le vaccin DTaP est administré en série aux âges de 2, 4 et 6 mois, puis de nouveau aux alentours d’un (1) an et 4 ans. Il est possible, dans de rares cas, que l’enfant présente une réaction allergique au vaccin. Il en résulte des convulsions ou de l’urticaire qui vont disparaître ultérieurement.

Les vaccins n’étant actifs que pour une durée de 10 ans, il est conseillé de revacciner l’enfant aux alentours de 12 ans afin de veiller à ce qu’il/elle soit bien protégé. Pour les adultes, il est conseillé de pratiquer un rappel combiné diphtérie-tétanos (le vaccin Td) afin de maintenir la protection.

Symptômes

Les signes de diphtérie se manifestent fréquemment deux à cinq jours après l’infection. Dans certains cas, il est possible d’être porteur du bacille de Klebs-Loeffler (corynebacterium diphtheriae) et de ne présenter que de légers symptômes (comparables à ceux du rhume ordinaire), voire pas de symptômes du tout. Le symptôme le plus courant et le plus visible ? La gorge et les amygdales sont recouvertes d’une épaisse pellicule grise. Autres symptômes courants :

  • troubles respiratoires ;
  • ganglions lymphatiques enflés au niveau du cou ;
  • frissons ;
  • fièvre ;
  • forte toux aboyante ;
  • peau bleuâtre ;
  • mal de gorge ;
  • bave ;
  • une sensation générale de gêne et d’inconfort.

Si votre hygiène est médiocre ou que vous résidez dans une zone tropicale, il est possible que vous développiez une diphtérie cutanée. La diphtérie de la peau se présente généralement comme une rougeur dans la zone affectée, avec des ulcères susceptibles d’être recouverts d’une membrane grise telle que celle de la gorge.

Diagnostic

Votre médecin procèdera probablement à un examen physique afin de repérer d’éventuels ganglions lymphatiques. Il ou elle vous interrogera également sur vos antécédents médicaux, ainsi que sur les symptômes que vous éprouvez.

Votre médecin pourra conclure à une diphtérie si vous ou votre enfant présentez une membrane grise dans la gorge. Une culture de tissus de la gorge pourra être effectuée afin de parvenir à un diagnostic définitif. Dans ce cas, il ou elle effectuera un prélèvement du tissu affecté pour l’envoyer au laboratoire d’analyses.

Traitement

La diphtérie étant une maladie grave, le médecin souhaitera vous administrer un traitement à la fois rapide et agressif. La première étape en est une injection d’antitoxine. Si vous présentez une allergie à l’antitoxine (suite à des réactions allergiques antérieures à des vaccinations contre la diphtérie ou à des préparations médicamenteuses contenant des produits chevalins), informez-en votre médecin et il ou elle vous administrera de petites doses d’antitoxine pour les augmenter ensuite progressivement.

Après l’antitoxine de la diphtérie, le médecin va prescrire des antibiotiques (érythromycine et pénicilline). Les antibiotiques contribuent à éliminer l’infection. Pendant le traitement, le médecin souhaitera éventuellement vous faire séjourner à l’hôpital afin d’éviter que vous ne transmettiez l’infection. Les personnes avec lesquelles vous avez été en contact devront éventuellement recevoir un rappel de vaccin ou prendre des antibiotiques.