best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Urticaire allergique : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

L’urticaire allergique, également appelée urticaire aiguë, est un trouble cutané qui provoque une éruption cutanée et des démangeaisons suite à un stress émotionnel ou une réaction allergique à des aliments, à des médicaments, et/ou à divers facteurs environnementaux. Cette éruption cutanée ne dure généralement que quelques minutes, mais elle peut parfois durer plusieurs jours. Selon la Faculté américaine des allergies de l’asthme et d’immunologie (College of Allergy, Asthma, and Immunology), l’urticaire aiguë affecte jusqu’à 20 % de la population à un moment donné de leur vie.

L’urticaire allergique survient souvent lorsqu’on entre en contact avec des allergènes. Ces allergènes incluent, sans s’y limiter :

  • les poils d’animaux ;
  • les fruits de mer, les noix et arachides, le poisson, le lait, les œufs, ou d’autres types d’aliments ;
  • le pollen ;
  • les piqûres d’insectes ;
  • certains médicaments.

Les autres affections qui peuvent aggraver l’urticaire allergique sont :

  • le stress ;
  • les changements extrêmes de température (chaleur et froid extrêmes) ;
  • les maladies auto-immunes telles que la maladie de la thyroïde ou le lupus.

La caractéristique la plus importante de l’urticaire allergique est l’apparition d’une éruption cutanée. Cette éruption cutanée peut se manifester sous la forme de zébrures, boutons ou plaques rouges et gonflées. Au fur et à mesure que l’éruption cutanée se développe, elle forme l’urticaire, de larges plaques rouges d’apparence gonflée sur la surface de la peau. Étant donné que l’urticaire allergique survient lorsque vous entrez en contact avec un allergène connu, il est possible que vous connaissiez d’autres symptômes tels qu’une légère fièvre, une toux et un écoulement du nez. Toutefois, si vous ressentez l’un des symptômes quelconques suivants, contactez immédiatement un médecin :

  • difficulté à respirer ;
  • gonflement de la bouche ou des yeux ;
  • gonflement de la gorge ;
  • vertiges ;
  • urticaire géante ;
  • urticaire qui persiste après plusieurs jours.

Les signes et symptômes d’urticaire allergique sont généralement évidents à l’inspection. Malgré tout, votre médecin vous posera des questions sur vos antécédents médicaux pour essayer d’isoler la cause primaire. Si vous avez des antécédents connus d’allergènes, faites en part à votre médecin. Si la cause n’est pas immédiatement évidente, ou si une cause supplémentaire est suspectée, il vous fera passer des tests allergologiques cutanés ou des analyses de sang pour confirmer un diagnostic. On effectue généralement un test cutané en appliquant un extrait d’allergène sur la peau, en raclant ou en piquant la peau pour l’exposer, puis en évaluant la réaction de la peau. Ce test peut également être pratiqué en injectant l’allergène sous la peau, ou en l’appliquant sur un patch, qui est porté à même la peau pendant une période de temps spécifique. Le diagnostic sanguin de l’allergie recherche des substances dans le sang appelées anticorps. Les analyses de sang ne sont pas aussi sensibles que les tests cutanés, mais elles sont souvent utilisées chez les personnes qui ne peuvent pas recevoir de tests cutanés.

Même si cela démange beaucoup, évitez de vous gratter. Cela risque d’étendre l’urticaire et de provoquer des lésions à la surface de la peau, ce qui vous rendra susceptible à des infections cutanées.

Dans la plupart des cas, les symptômes de l’urticaire allergique disparaissent sans traitement. Toutefois, si les démangeaisons et le gonflement deviennent problématiques, utilisez une crème ou une lotion en vente libre ou une poudre qui contient au moins 1 % d’hydrocortisone. Si votre médecin pense que votre urticaire est liée aux allergies saisonnières, il pourra suggérer des antihistaminiques en vente libre tels que :

  • Clarityne ;
  • Allegra ;
  • Zyrtec ;
  • Xyzall ;
  • Clarinex ;
  • Benadryl (le benadryl provoque des somnolences ; par conséquent il est recommandé de prendre ce médicament avant d’aller se coucher.) ;

Dans certains cas, votre médecin pourra prescrire un antihistaminique plus fort pour combattre vos symptômes. Certains médicaments couramment prescrits pour l’urticaire allergique sont :

  • Arbinoxa ;
  • Atarax ;
  • Cordron NR ;
  • Hismanal ;
  • Histex ;
  • Hyzine.

La manière la plus efficace de prévenir l’urticaire allergique est d’éviter le contact avec l’allergène connu. Un(e) allergologue pourra déterminer quel allergène déclenche votre urticaire. La tenue d’un journal alimentaire et de toute réaction que vous connaissez pourra aider l’allergologue à identifier les coupables possibles. Si vous prenez des médicaments sur ordonnance et que vous remarquez l’apparition d’urticaire ou d’une éruption cutanée, prévenez immédiatement votre médecin.

L’urticaire allergique ne nécessite pas de traitements médicaux à long terme. Cependant, si vous développez de l’urticaire après avoir mangé certains aliments, vous risquez de devoir éviter cet aliment à vie.

Dans les cas d’urticaire allergique les plus graves, un gonflement de la bouche et de la gorge peuvent survenir. Ce sont des symptômes de choc anaphylactique qui sont potentiellement mortels. Ils surviennent rapidement et nécessitent des soins médicaux immédiats. Si vous êtes traité(e) pour cette affection, et que la cause est déterminée, votre médecin vous prescrira un médicament que vous devrez garder sur vous à tout moment pour prévenir les symptômes ou pour les stopper une fois qu’ils apparaissent.