best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Trouble obsessionnel compulsif (TOC) : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Il arrive à beaucoup d’entre nous de s’inquiéter à l’idée que nous avons pu laisser la lumière allumée ou oublié de fermer la porte à clé en quittant la maison. Ces inquiétudes peuvent nous inciter à retourner chez nous pour nous assurer qu’il n’y a pas de problème. Bien que ce type d’inquiétude et de comportement soit normal, certaines personnes sont extrêmement anxieuses à cet égard. L’anxiété est souvent tellement intense qu’elle empêche une personne de mener une vie normale. Pour réduire l’anxiété, la personne peut s’engager dans des actions répétitives et peut constater une aggravation de l’anxiété si ces actions ne sont pas exécutées. Quand cela se produit, la personne peut recevoir un diagnostic de trouble obsessionnel compulsif.

Le trouble obsessionnel compulsif est un trouble anxieux. Les personnes qui développent ce trouble ont des pensées et des peurs incontrôlables (obsessions). Ces obsessions peuvent causer des comportements répétitifs (compulsions) que la personne utilise pour arrêter les obsessions. Les personnes touchées par ce trouble peuvent réaliser que leurs obsessions ne sont pas raisonnables, et elles peuvent essayer de mettre fin à leur comportement compulsif. L’interruption du comportement compulsif accroît l’anxiété et la détresse, ce qui pousse la personne à reprendre son comportement compulsif.

Les causes du TOC ne sont pas clairement comprises. La plupart des gens qui ont ce trouble le développent avant l’âge de 30 ans. Le TOC a été associé à des blessures à la tête et à certains types d’infections. Il n’existe pas de preuves que les personnes ayant un TOC ont des anomalies cérébrales. Chez certains patients, le TOC peut être associé au syndrome de Gilles de la Tourette.

Trois théories ont été élaborées pour expliquer la cause du TOC. Il s’agit notamment :

  • de causes biologiques – le TOC peut être causé par des anomalies génétiques. Les personnes ayant un TOC ont souvent un parent proche qui en souffre également.
  • de causes environnementales – un TOC peut se développer en conséquence de comportements appris au fil du temps.
  • de niveaux insuffisants de sérotonine – un TOC peut survenir si les niveaux de sérotonine dans votre cerveau ont diminué. La sérotonine est un agent chimique qui peut vous aider à ajuster vos émotions.

Les symptômes du trouble obsessionnel compulsif peuvent être divisés en deux catégories : obsessions et compulsions. La plupart des personnes ayant un TOC ont des symptômes dans ces deux catégories. Certaines personnes ayant ce trouble ne présentent toutefois que des symptômes d’une seule de ces catégories.

Bien que les symptômes obsessionnels et compulsifs soient différents pour chaque personne, ils sont caractérisés par des pensées obsessives communes. Exemples de pensées obsessives :

  • peur des microbes ou de maladies
  • peur de se faire mal, ou de faire mal aux autres
  • pensées violentes de nature sexuelle
  • peur de perdre des choses qui sont importantes pour vous
  • attention excessive à la précision et à l’ordre
  • superstitions
  • piété stricte

Les compulsions sont des comportements, et bien que les comportemets varient entre différentes personnes ayant un TOC, il existe certaines compulsions communes. Citons notamment :

  • vérifier et revérifier l’état de tâches déjà accomplies
  • appeler sans arrêt des amis ou des membres de la famille pour s’assurer que tout va bien
  • compter ou répéter les mots
  • nettoyer ou laver excessivement
  • organiser les choses
  • prier excessivement
  • accumuler des objets sans aucune valeur

Si vous avez des symptômes du trouble obsessionnel compulsif, votre médecin pourra effectuer certains examens pour écarter d’autres pathologies possibles. Il conduira un examen médical et ordonnera une prise de sang. Votre médecin pourra également recommander une évaluation psychologique. Pendant votre évaluation psychologique, un médecin vous parlera de vos symptômes. Il pourra aussi vous demander de vous soumettre à des tests tels que le test Yale-Brown Obsessive Compulsive Scale (YBOCS). Ces tests peuvent aider à diagnostiquer le TOC.

Si vous recevez un diagnostic de TOC, votre médecin pourra vous suggérer plusieurs options de traitement.

Médicaments et traitements

En général, votre médecin prescrira des médicaments pour aider à réduire les pensées obsessives et les comportements compulsifs. Des médicaments appelés inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine sont souvent les premiers médicaments prescrits pour ce trouble. Exemples d’inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine :

  • citalopram (Celexa)
  • fluoxetine (Prozac)
  • fluvoxamine (Luvox)
  • paroxétine (Paxil)
  • sertraline (Zoloft)

Si ces médicaments ne produisent pas d’effet, votre médecin pourra essayer d’autres médicaments, dont les antidépresseurs tricylciques.

Thérapie

Votre médecin pourra également recommander un traitement pour vous aider à surmonter vos symptômes. Il a été démontré que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) réduit les obsessions et les compulsions chez les patients ayant un TOC. Combinée à un médicament, la TCC peut augmenter les chances de succès du traitement.

Si vous recevez un diagnostic de TOC, un traitement aidera à réduire vos symptômes. Le TOC est une maladie chronique. La plupart des personnes ayant ce trouble traversent des périodes avec des symptômes actifs. Ces périodes sont suivies par une amélioration et une réduction des symptômes. Le TOC est récurrent et, pour de nombreux patients, les symptômes ne disparaissent pas complètement, même avec un traitement.