best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Traitements non conventionnels du trouble bipolaire : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Les traitements non conventionnels du trouble bipolaire sont essentiellement axés sur la diminution du stress et des symptômes dépressifs ou maniaques afin de réduire les probabilités de déclencher un nouvel épisode. Comme c’est le cas pour de nombreux traitements non conventionnels contre toute maladie, les opinions varient souvent quant à leur efficacité, et la recherche à leur sujet est souvent minime comparé à celle qui existe pour les traitements de médecine conventionnelle.

Cependant, beaucoup de bons résultats ont été obtenus en utilisant des traitements non conventionnels dans la gestion de nombreuses maladies, notamment celle du trouble bipolaire. Avant d’essayer tout traitement non conventionnel, vous devez toujours vérifier auprès de votre médecin que ces méthodes ne présentent pas de danger et qu’elles sont appropriées pour vous ou vos proches.

Changements de mode de vie

Des changements de mode de vie peuvent mettre fin à des cycles de comportement qui empirent le trouble bipolaire. Voici quelques conseils prodigués par les médecins et les psychologues.

Faites régulièrement de l’exercice physique

L’activité physique modérée régulière peut aider à stabiliser l’humeur et à soulager la dépression, et elle libère des substances chimiques cérébrales appelées endorphines qui entraînent des sentiments euphoriques et peuvent normaliser les habitudes de sommeil. L’exercice physique est également bon pour le cœur et peut aider à maintenir un poids sain. Cela est particulièrement important pour les personnes atteintes de trouble bipolaire, car elles courent un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque, du diabète et de l’obésité.

Dormez suffisamment

Dormir bien peut aider à stabiliser l’humeur et à réduire l’irritabilité. Si vous avez du mal à dormir, demandez conseil à votre médecin.

##P

Évitez les relations malsaines

Parfois, un membre de la famille, un ami ou un thérapeute pourra mentionner que certaines de vos connaissances encouragent des comportements malsains capables de déclencher une phase dépressive ou maniaque, et d’empirer ainsi votre trouble bipolaire. Essayez de vous entourer de personnes qui ont une influence positive.

##P

Évitez l’alcool et les substances illégales

L’abus d’alcool et d’autres substances est fréquent chez les personnes atteintes de trouble bipolaire, mais il augmente la probabilité de dépression ou de comportements à risques. Si vous ne pouvez pas vous débarrasser seul de votre dépendance, demandez de l’aide à un professionnel.

Mangez mieux

La consommation de poissons gras peut aider à réduire la dépression et à améliorer la fonction cérébrale et le comportement des personnes souffrant de trouble bipolaire. La consommation de poissons gras peut également être bénéfique pour le cœur, ce qui est important car les personnes souffrant de trouble bipolaire courent un risque élevé de maladie cardiaque. L’American Heart Association recommande de consommer des poissons comme l’albacore, le hareng, le maquereau, le saumon et les sardines au moins deux fois par semaine. Les médecins recommandent aussi de ne pas consommer de caféine, car elle peut modifier l’humeur et perturber le sommeil, et de réduire la consommation de graisses malsaines telles que les graisses saturées ou trans, qui ont été liées à des déséquilibres chimiques dans le cerveau.

##P

Plantes et compléments alimentaires

Bien qu’il n’ait pas été prouvé au cours d’essais cliniques que ces compléments alimentaires soient efficaces pour le traitement du trouble bipolaire, il existe des données probantes préliminaires indiquant qu’ils peuvent être utiles pour stabiliser l’humeur et soulager les symptômes dépressifs.

Huile de poisson

Étant donné que le trouble bipolaire semble moins fréquent dans les régions du monde où les gens consomment régulièrement du poisson et de l’huile de poisson, on pense que ces substances peuvent améliorer la fonction cérébrale et la dépression associée à ce trouble. Cependant, ces études ne tiennent généralement pas compte d’autres facteurs environnementaux susceptibles eux aussi de modifier les taux de maladie bipolaire au sein d’une communauté.

L’huile de poisson est riche en acides gras oméga-3, des substances que des études de petite envergure ont démontré capables de réduire l’irritabilité et l’agressivité, et de maintenir une humeur stable mieux que le placebo chez des personnes atteintes de trouble bipolaire. Les doses bénéfiques varient de 1 à 9 g d’huile de poisson. Des études ont révélé que l’huile de poisson et les acides gras oméga-3 peuvent aider à réduire les symptômes chez les personnes dépressives, mais des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer dans quelle mesure exactement elles pourraient aider dans le traitement du trouble bipolaire. De plus, la consommation de même un gramme d’huile de poisson par jour est quasiment impossible en suivant le régime alimentaire américain moderne. Des compléments alimentaires sont nécessaires pour atteindre ce niveau de consommation.

Millepertuis commun

Certaines études suggèrent que cette plante médicinale aide à soulager les symptômes dépressifs, mais aucune étude n’a été effectuée chez les personnes atteintes du trouble bipolaire. Cependant, des rapports publiés mentionnent des cas documentés d’accès maniaques soudains chez des patients bipolaires ayant pris du millepertuis commun.

S-adénosyl-L-méthionine (SAMe)

Ce complément d’acide aminé semble soulager les symptômes de la dépression, mais il n’a pas fait l’objet de recherches particulières comme traitement contre le trouble bipolaire. Il a été démontré que la SAMe peut déclencher une phase maniaque chez certaines personnes.

##P

Techniques corps-esprit

Le yoga, la massothérapie et l’acupuncture sont des techniques qui semblent capables de soulager la dépression et les changements d’humeurs associés au trouble bipolaire, ainsi que de réduire l’anxiété et le stress pouvant déclencher les symptômes de ce trouble.