best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Test de tolérance au lactose : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Il s’agit d’un examen qui détermine dans quelle mesure le corps est capable de transformer le lactose, un type de sucre présent dans les produits laitiers. Normalement, le corps est capable de transformer le lait et les produits laitiers grâce à une enzyme intestinale appelée lactase, qui décompose le lactose pendant la digestion. Cependant, certaines personnes ont des taux de lactase inférieurs à la normale : au lieu de décomposer le lactose, cette enzyme reste dans leurs intestins et fermente. Cette incapacité à digérer le lactose s’appelle l’intolérance au lactose.

Il existe trois épreuves pouvant confirmer l’intolérance au lactose :

Ce test est le plus fréquemment utilisé. On demande au patient de consommer une solution riche en lactose puis de souffler dans un instrument à des intervalles déterminés pour déterminer la quantité d’hydrogène contenue dans l’air expiré. Plus il y a d’hydrogène dans l’air expiré, et plus il est probable que le corps est incapable de transformer le lactose.

Pour ce test, comme pour le test à l’hydrogène expiré, il faut boire un liquide contenant du lactose. Après deux heures, une prise de sang est réalisée pour mesurer le taux de glucose sanguin. Si ce taux n’a pas augmenté, cela indique que le corps ne digère pas ou n’absorbe pas le lactose.

Test d’acidité des selles

Ce test est habituellement effectué chez le nourrisson ou l’enfant en bas âge, car d’autres tests ne sont pas adaptés pour eux. Un échantillon de selles sera recueilli pour déterminer si le lactose est décomposé correctement dans le système. La fermentation du lactose dans les intestins (un signe d’intolérance au lactose) crée de l’acide lactique, une substance détectable dans les selles.

Ces tests peuvent être réalisés dans un cabinet médical ou dans un laboratoire.

Quand des symptômes d’intolérance au lactose sont présents, notamment l’apparition, peu après avoir consommé des produits laitiers, de nausées ou de crampes, mais aussi de ballonnements, de gaz et de diarrhée.

Selon la National Digestive Diseases Information Clearing House (NDDIC), l’intolérance au lactose se produit plus souvent chez l’adulte âgé et le bébé prématuré (NDDIC, 2009). Quand un médecin soupçonne une intolérance au lactose, il pourra recommander d’éliminer les produits laitiers de votre régime alimentaire pendant une courte période pour voir si les symptômes s’améliorent.

Il est bon de demander au médecin quel test sera administré, et si des restrictions diététiques sont applicables. Le médecin recommandera probablement de ne pas manger ou boire pendant huit heures avant le test. Il pourra aussi vous demander de limiter vos efforts physiques.

Si vous souffrez d’une autre maladie ou si vous prenez des médicaments, il faudra l’en informer. Certains médicaments et aliments peuvent fausser les résultats du test. Les résultats peuvent aussi être faussés si vous êtes fumeur. Dans ce cas, demandez au médecin si vous devez vous abstenir de fumer avant le test.

Avant le test, le médecin vous demandera de souffler dans un appareil pour obtenir une base de référence, c’est-à-dire une mesure représentative de la quantité d’hydrogène présente dans votre souffle après avoir jeûné. Ensuite, vous devrez boire un mélange d’eau et de lactose. À mesure que votre corps digérera le lactose, le médecin vous demandera de souffler dans l’appareil plusieurs fois en quelques heures pour mesurer la quantité d’hydrogène dans votre souffle. Cela se fait généralement toutes les 15 minutes pendant deux à trois heures. Des taux élevés d’hydrogène dans l’air expiré indiquent que le corps ne décompose pas ou n’absorbe pas correctement le lactose.

Pour ce test, un échantillon de votre sang sera prélevé afin d’obtenir une base de référence, c’est-à-dire une mesure de la quantité typique de glucose dans votre sang. Puis, comme pour le test à l’hydrogène expiré, vous devrez boire un liquide contenant du lactose. À mesure que votre corps digérera le lactose, il devrait transformer le lactose en un sucre plus simple, le glucose. Un échantillon de sang sera prélevé plusieurs fois en l’espace de quelques heures pour mesurer le taux de glucose dans votre sang.

Test d’acidité des selles

Ce test est essentiellement destiné au nourrisson ou à l’enfant en bas âge, à qui l’on fera d’abord boire un liquide au lactose. Après un temps d’attente, on recueillera un échantillon de selles. D’habitude, les selles ne sont pas acides, mais quand le corps est incapable de décomposer le lactose, de l’acide lactique et d’autres acides apparaissent dans les selles.

Le médecin s’entretiendra avec vous au sujet des résultats. Rappelez-vous que l’interprétation des résultats peut varier d’un cabinet médical et d’un hôpital à un autre.

Quand ce test révèle une augmentation d’hydrogène supérieure à 12 parties par million par rapport à votre base de référence, cela indique l’intolérance au lactose (NIH, 2012).

Il est possible que vous soyez intolérant au lactose si votre taux de glucose s’élève de moins de 20 mg/dl dans les deux heures après avoir bu la solution au lactose (NIH, 2012).

N’hésitez pas à demander à votre médecin ce que signifient vos résultats et comment gérer votre affection.