best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Shunt intrahépatique par voie transjugulaire (TIPS) : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Le shunt intrahépatique par voie transjugulaire est une procédure médicale employée pour traiter des problèmes de foie. Le TIPS est une procédure mini-invasive réalisée pour relier entre eux deux vaisseaux sanguins du foie.

Les personnes souffrant d’hypertension portale peuvent avoir besoin d’un TIPS. La veine porte est un vaisseau sanguin qui conduit le sang provenant du système digestif vers le foie. Une hypertension se produit lorsque la pression de la veine porte est trop élevée en raison d’une cirrhose du foie ou d’une veine hépatique obstruée. Les symptômes de l’hypertension portale sont des saignements et une accumulation de liquide dans la région abdominale appelée ascite.

Des médicaments peuvent être utilisés pour contrôler l’accumulation de liquide dans l’abdomen. Toutefois, les médicaments ne parviennent pas toujours à contrôler les ascites. Le TIPS réduit l’accumulation de fluide en réacheminant le sang vers le foie.

Le TIPS est également employé comme traitement lorsque les veines hépatiques sont obstruées. Les veines hépatiques fournissent du sang depuis le foie à la veine cave inférieure et ensuite au cœur. Un TIPS créé un tunnel entre une veine hépatique et les veines portes pour contourner le retour du flux sanguin dans la veine porte.

Préparation

Une procédure de shunt intrahépatique par voie transjugulaire est réalisée sous sédation ou sous anesthésie générale. Sous sédation, le patient est éveillé mais somnolant. Sous anesthésie générale, il est endormi. Il pourra être nécessaire d’interrompre la prise de certains médicaments plusieurs jours avant la procédure de TIPS, notamment :

  • l’aspirine
  • l’ibuprofène
  • Le naproxène sodique
  • les médicaments anticoagulants

Le patient devra ne rien manger après minuit la nuit précédant la procédure. Il peut être ou non autorisé à boire de l’eau ou des liquides clairs. Le médecin fournira des instructions spécifiques pour chaque patient avant la procédure.

Il sera nécessaire d’informer le médecin de toute allergie connue à des aliments ou à des médicaments. Un liquide à base d’iode appelé produit de contraste peut être utilisé lors du TIPS pour rendre les veines plus visibles. Certaines personnes subissent des réactions allergiques au produit de contraste.

Les patients auront une plus forte probabilité de présenter des symptômes tels que des démangeaisons, des afflux sanguins et des difficultés respiratoires s’ils sont allergiques à l’iode et aux fruits de mer.

Interventions

Le TIPS est effectué alors que le patient est allongé sur le dos. Une fois la sédation réalisée, le médecin utilisera un équipement à ultrasons pour repérer la jugulaire qui se trouve juste au-dessus du côté droit de la clavicule.

Le médecin insérera un cathéter, un tuyau flexible, fin et creux, à l’intérieur de la veine jugulaire. Il dirigera ensuite le cathéter jusqu’à l’une des veines hépatiques en utilisant une imagerie de transmission par rayons X pour se guider.

Une fois la veine hépatique cathéterisée, le médecin va injecter le produit de contraste dans le cathéter. Le produit aidera le médecin à identifier la veine porte. Tout en utilisant une aiguille à l’intérieur du cathéter, le médecin ouvrira une zone de la veine porte et y placera un stent. Un stent est un petit tube en mailles métalliques qui maintient les vaisseaux sanguins ouverts.

Au cours de la procédure du TIPS, le stent permet d’obtenir une ouverture permanente entre les veines porte et hépatique. La nouvelle ouverture créée entre les veines génère un circuit de circulation sanguine différent entre le foie et le cœur. Le circuit ainsi formé réduit la pression portale et va stopper les saignements et l’accumulation de liquide dans l’abdomen.

La procédure complète est réalisée en 60 à 90 minutes.

Rétablissement

Après une procédure de shunt, le patient devra rester hospitalisé toute la nuit. Sa tête devra être maintenue en position surélevée afin de réduire le risque de saignement. Le personnel de santé surveillera de près le rythme cardiaque, la tension sanguine, la pression portale et la respiration.

Avant de renvoyer le patient chez lui, le médecin examinera les veines shuntées par le biais d’une échographie pour s’assurer que le sang circule normalement.

Le rétablissement suite à un shunt se poursuit avec une convalescence de quelques jours à domicile. La plupart des patients seront aptes à reprendre leurs activités habituelles sous une semaine environ, selon la Radiological Society of North America (RSNA).

Une échographie pourra être planifiée tous les 3 ou 6 mois. Les rendez-vous de suivi permettent au médecin de suivre l’évolution de l’état de santé du patient et le bon fonctionnement du TIPS.

Risques

Selon les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis, le TIPS réduit efficacement l’hypertension portale dans 80 à 90 % des cas. Les risques sont rares mais ne sont pas exclus. Il peuvent inclure :

  • des saignements
  • des infections
  • l’interruption du flux sanguin vers le foie
  • un rythme cardiaque anormal

Le patient devra prévenir son médecin en cas de fièvre, de gonflement des jambes ou de l’abdomen, de raideur dans la nuque, de problèmes respiratoires ou de perte de mémoire. Ces symptômes peuvent signifier que le stent n’est plus correctement en place.