best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Psoriasis en gouttes : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Le psoriasis en gouttes est une pathologie cutanée dans laquelle de petites plaques rouges, en forme de goutte, apparaissent sur les bras, les jambes, le cuir chevelu et le torse. Le terme goutte fait référence à la forme des tâches. Il s’agit, par sa fréquence, de la deuxième forme de psoriasis. Cette pathologie cutanée inflammatoire est cause de rougeurs et d’inflammations. Elle affecte généralement les enfants et les adultes de moins de 30 ans. Elle est souvent déclenchée par une maladie respiratoire ou une infection virale. Selon la fondation nationale américaine du psoriasis (National Psoriasis Foundation, NPF), environ 10 % des personnes atteintes de psoriasis développeront ce type de psoriasis (NPF).

À la différence du psoriasis en plaques, qui se caractérise par des lésions en relief, les tâches causées par le psoriasis en gouttes ne sont pas très épaisses. Elles sont, d’ordinaire, de petite taille et ne sont pas toujours couvertes d’une peau fine pelant aisément (squames).

Le psoriasis en gouttes n’est pas contagieux. Ce qui signifie qu’il ne peut être transmis par contact. Les tâches disparaissent fréquemment avec un traitement mineur. Pour certains néanmoins, il s’agit d’une pathologie permanente ou susceptible de réapparaître plus tard sous la forme de psoriasis en plaque.

La cause réelle du psoriasis n’est pas connue. Des études indiquent néanmoins qu’il s’agit d’un trouble auto-immune, ce qui signifie que le système de défenses naturelles du corps attaque des cellules saines. Dans le cas du psoriasis, le système immunitaire cible la peau, ce qui entraîne une croissance rapide des cellules cutanées. Il en résulte des rougeurs et une peau squameuse typique du psoriasis.

Selon la fondation nationale américaine du psoriasis (National Psoriasis Foundation), une poussée de psoriasis en gouttes peut être déclenchée par divers facteurs, et notamment :

  • divers médicaments (antipaludiens, bêtabloquants (utilisés pour traiter des pathologies cardiaques), etc.) ;
  • des lésions cutanées ;
  • une infection streptococcique de la gorge ;
  • le stress ;
  • une amygdalite (NPF).

Les attaques de psoriasis en gouttes sont souvent subites. Les éruptions prennent en général la forme de petites marques rouges qui s’intensifient progressivement et qui s’étendent. Elles peuvent couvrir de grandes parties du corps ou être limitée à de plus petites plaques.

Selon la clinique Mayo, d’ordinaire, les lésions du psoriasis en gouttes :

  • sont de petite taille ;
  • sont de couleur rouge ou rose foncé ;
  • sont distinctes les unes des autres ;
  • apparaissent sur le tronc ou les membres ;
  • sont moins épaisses que celles du psoriasis en plaques (Mayo Clinic, 2011).

Les signes du psoriasis en gouttes peuvent être décelés lors d’un examen physique. La plupart du temps, votre généraliste traitant vous adressera à un dermatologue pour un diagnostic adéquat.

Le dermatologue examinera votre peau et marquera les zones touchées. Ce repérage l’aidera à suivre le traitement après diagnostic. Le dermatologue étudiera également vos antécédents médicaux complets pour exclure d’autres pathologies, telle qu’une réaction allergique.

Votre dermatologue peut prescrire une biopsie de la peau dans le but d’exclure de possibles facteurs contributifs aux lésions cutanées et de déterminer le type du psoriasis.

Crèmes et onguents topiques constituent le traitement de première intention de ce type de psoriasis. Il s’agit fréquemment de stéroïdes légers qui doivent être appliqués une à deux fois par jour. Les stéroïdes suppriment la réponse immunitaire du corps, de sorte que la production de cellules cutanées excédentaires diminue.

Autres traitements médicamenteux du psoriasis :

  • corticostéroïdes : sont incluses dans cette catégorie les hormones stéroïdes similaires à celles produites par les glandes surrénales.
  • cyclosporine : ce médicament est habituellement employé pour éviter que le corps ne rejette un organe greffé. Il est toutefois également utilisé pour le traitement d’autres maladies auto-immunes.
  • méthotrexate : ce médicament déprime le système immunitaire ; il est généralement réservé d’ordinaire aux cas graves ou lorsque d’autres traitements ont échoué.

Autres thérapies et stratégies susceptibles de contribuer au contrôle des symptômes, en plus d’autres traitements médicamenteux :

  • shampoings antipelliculaire pour le psoriasis du cuir chevelu ;
  • lotions contenant du goudron de houille, susceptibles de réduire l’inflammation et les démangeaisons ;
  • crème à base de cortisone pour atténuer les démangeaisons ;
  • l’exposition aux UV, que ce soit ceux dispensés par la lumière solaire ou un dispositif lumino-thérapeutique ;

Votre dermatologue vous aidera à choisir la forme de thérapie la mieux adaptée à votre état de santé et à votre style de vie.

Le psoriasis étant incurable, le but est de gérer les symptômes. Cet objectif peut être atteint en suivant le plan de traitement de votre médecin et en évitant, dans la mesure du possible, les facteurs déclencheurs. Les infections, le stress, les lésions cutanées et le tabac peuvent déclencher une crise.

Si vous utilisez des traitements topiques, il est préférable que vous les intégriez à votre routine consécutive à votre douche matinale, afin de ne pas oublier de les utiliser. L’eau enlève au corps son hydratation naturelle ; en appliquant un onguent immédiatement après la douche, vous pouvez contribuer à sa conservation.