tres-utile.fr
feu de cheminée
Maison & Habitat Services aux particuliers Vie Pratique

Pourquoi le ramonage est-il obligatoire ?

Pourquoi le ramonage est-il obligatoire ?
5 (100%) 1 vote[s]

Beaucoup de foyers font ramoner les conduits d’évacuation de leur cheminée et de leur appareil de chauffage juste parce que la loi l’impose. Mais combien sommes-nous à être réellement conscients de l’importance du ramonage ? Pourquoi est-ce obligatoire ? Voici une petite piqûre de rappel.

Le ramonage peut vous sauver la vie

Le ramonage est obligatoire parce que nettoyer régulièrement la suie qui se dépose sur les conduits d’évacuation de la cheminée peut sauver des vies. Le nombre de décès au monoxyde de carbone est relativement stable dans le monde ces 25 dernières années. Cependant, ce gaz inodore et incolore tue réellement et le nombre de cas d’intoxication reste élevé. Durant l’hiver 2018/2019, 382 personnes ont été gravement intoxiquées en France et 2 en sont décédées.

Le refoulement de la fumée vers l’intérieur des habitations est la première cause de l’intoxication au monoxyde de carbone. L’évacuation est en effet rendue impossible par le dépôt de suie qui bouche les conduits.

Cette intoxication que l’on peut éviter par le ramonage commence par des maux de tête, une fatigue et une petite confusion mentale. Les complications varient ensuite d’un individu à l’autre, mais le coma mortel est possible sur les personnes exposées de manière prolongée monoxyde de carbone.

Le ramonage réduit les risques d’incendie

Les incendies causés par les cheminées mal entretenues ne sont malheureusement pas un mythe. En réalité, la suie qui s’accumule sur les parois des conduits d’évacuation de la fumée se transforme au fil du temps en créosote. Ce composant prend très facilement le feu et augmente donc les risques de départs d’incendie. Et les températures qui augmentent très rapidement dans les conduits d’évacuation n’arrange rien.

En plus de la suie, les particules qui se dégagent du bois de chauffage se déposent également le long des conduits et des tuyaux. Et le type de bois utilisé joue aussi sur l’encrassement des conduits. Le bois vert dégage par exemple plus de résidu que le bois sec. Donc, en utilisant essentiellement sur du bois sec, on ralentit l’encombrement des conduits d’évacuation des cheminées.

Notez que l’assurance habitation couvre les dégâts en cas d’incendies de cheminée si le ramonage est réalisé conformément aux obligations légales en termes de fréquence et de qualité de réalisation, certificat de ramonage à l’appui. Sans ce certificat, l’assuré risque de perdre sa couverture. Bien entendu, en plus de bien choisir son équipe de ramoneurs, il faudra également bien choisir son assurance habitation.

Le ramonage est synonyme d’économie

La première économie que l’on réalise en ramonant régulièrement sa cheminée est celle de l’amende de 450€ que l’on encourt en cas de non respect de cette recommandation légale.

En plus, le ramonage régulier d’une cheminée ou d’un autre type d’appareil de chauffage est à l’origine d’une réelle économie énergétique de l’ordre de 7 à 10%. La consommation de combustible réduit considérablement quand les conduits d’évacuation sont bien propres. Si nécessaire (en cas d’utilisation intense de la cheminée, par exemple), réalisez un ramonage supplémentaire par an en plus des recommandations légales.

Malgré toutes les précautions prises avant de contacter un professionnel, les consommateurs ne sont pas toujours à l’abri des arnaques. Ainsi, en cas de litiges avec un ramoneur, il est évidemment possible d’avoir des recours. N’hésitez pas à connaître vos droits sur ce sujet pour ne pas être lésé si ce genre de situation survient.

 

A lire aussi

Comment détecter une fuite sur un plancher chauffant ?

Tamby

L’achat en circuit court : une pratique qui intègre les habitudes des Français

Tamby

Comment déterminer si un monte-meubles est utilisable ?

Tamby