best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr
akhras.net ajoz.org livbutler.com bmyanmar.com zirity.com dactins.com
transgenres

Les transgenres qui inspirent le monde de la beauté

« Goodbye Bruce, welcome to Caitlyn Jenner ! ». Hier soir, Vanity Fair a révélé le nouveau visage de Bruce Jenner, devenu femme. Le monde entier a ainsi découvert une femme superbe, glamour et sûre d’elle, posant pour la couverture du magazine.

Je ne suis absolument pas fan des Kardashian ni même de tout le business qu’il y a autour. J’ai regardé seulement quelques épisodes, surtout en voyageant. J’ai testé quelques produits de la gamme Kardashian Beauty Hair – qui sont d’ailleurs très biens – mais rien de plus. Il y a une chose qui m’agace chez les Kardashian, c’est la curiosité malsaine autour de leur propre famille dont ils ont fait un marché juteux. Annoncer quelque chose ? Oui, à condition que cela (r)apporte quelque chose.

L’un des membres du clan Kardashian-Jenner m’a cependant toujours touchée. Il s’agit de Bruce, le patriarche qu’on ne présente plus. Ancien champion olympique d’athlétisme, il est ensuite devenu l’une des stars du programme télé familial avant de faire parler de lui pour d’autres raisons, bien plus personnelles. J’ai suivi son parcours, avec énormément de respect. Et je suis terriblement heureuse que Bruce soit devenu Caitlyn, que Caitlyn se découvre elle-même et ait le courage de vivre tout cela sous les feux des projecteurs. Ce que vit Caitlyn est pour moi un formidable message d’espoir pour les transgenres ou ceux qui ont procédé à / ou souhaitent subir une opération de réattribution sexuelle.

Alors bien sûr, Caitlyn Jenner n’est pas la première à faire parler d’elle. Il y en a d’autres, avant elle, qui ont admirablement contribué à faire changer les opinions à ce sujet… et même l’industrie de la beauté. J’insiste sur ce point, non seulement car Tres Utile le blog est un blog beauté, mais aussi car à mon sens, le monde de la cosmétique est l’un des plus difficiles qui soient. On y formate des images et des êtres humains, pour uniformiser l’idée même de beauté. Et pourtant… c’est ce même monde qui s’est approprié certains transgenres.

Je pense par exemple au mannequin Andreja Pejic, célèbre dans le monde entier, et qui est devenue égérie de Make Up For Ever en 2015. Certains médias ont eu besoin de préciser qu’il s’agit d’une « égérie transexuelle », mais je suis persuadée que le commun des mortels ne s’en rendra absolument pas compte quand les visuels de la campagne seront dévoilés. Je suis prête à prendre les paris !

On peut également penser à la sublime Lea T, d’abord révélée par Givenchy, et aujourd’hui visage de Redken depuis novembre 2014. Too Faced, la marque de maquillage Américaine, a succombé aux charmes de Gigi Gorgeous. La Youtubeuse Canadienne a rejoint les rangs de la Lipstick Mafia, un crew d’égéries web internationales pour la marque.

J’imagine que ce billet fera peut-être débat – je vous prie d’ailleurs de m’excuser pour le titre vraiment très (trop) réducteur, mais j’ai dû faire court, j’espère que l’article explique suffisamment les choses. Si vous souhaitez réagir, je vous demande de le faire dans le respect d’autrui, comme vous savez si bien le faire d’habitude.

Je suis heureuse de voir qu’au-delà de l’uniformisation des apparences, l’acceptation de son « moi profond » est comprise et encouragée. De Gigi Gorgeous à Caitlyn Jenner, en passant par le top Andreja Pejic, toutes prônent généralement un look suffisamment « girly » ou « glamour » pour intéresser le monde de la beauté visiblement désireux de changer les choses… Casser les codes, oui… mais pas trop quand même…

Tags: Andreja Pejic, caitlyn jenner, cosmétiques, égérie, égéries, lea t, lipstick mafia, make up for ever, mannequin, redken, too faced, trangenre, transexuels, transgenres, vanity fair, youtube