best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

La maladie de Whipple : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

La maladie de Whipple est causée par la bactérie Tropheryma whipplei. C’est une maladie relativement rare qui affecte le système digestif et qui peut se propager au cœur, aux poumons, au cerveau, aux articulations et aux yeux. Cette pathologie peut être mortelle.

Il existe encore de nombreuses questions concernant la maladie de Whipple. Par exemple, certaines personnes sont porteuses de la maladie mais n’ont jamais aucun symptôme. Par ailleurs, la bactérie ne se transmet pas facilement de personne à personne. Actuellement, il n’y a pas de moyen connu de prévenir la maladie de Whipple.

On pense que les symptômes surviennent chez les personnes qui ont une prédisposition génétique à développer cette maladie. Les hommes d’âge moyen, de race blanche (entre 40 et 60 ans) sont plus susceptibles de contracter l’affection que n’importe quel autre groupe (NDDIC). Dans les endroits où l’eau courante et l’assainissement font défaut, le taux de maladie de Whipple a tendance à être plus élevé.

Causes

L’infection à la bactérie Tropheryma whipplei est la seule et unique cause de la maladie de Whipple. La bactérie entraîne le développement d’ulcères internes et un épaississement des tissus corporels.

Lorsque les villosités (tissus en formes de doigts qui absorbent les nutriments dans l’intestin grêle) commencent à épaissir, leur forme naturelle change. Cela endommage les villosités et les empêchent d’absorber efficacement les nutriments. Ceci, à son tour, entraîne un grand nombre des symptômes liés à la maladie de Whipple.

Symptômes

Sachant que l’affection provoque une incapacité du corps à absorber correctement les nutriments, la maladie de Whipple touche différentes parties du corps et est associée à une variété de symptômes. Au stade avancé, la maladie peut se propager des intestins vers d’autres organes tels que le cœur, les poumons, le cerveau, les articulations et les yeux.

Les signes les plus courants de la maladie de Whipple incluent :

  • douleurs articulaires chroniques parfois accompagnées d’inflammation ;
  • diarrhée chronique qui peut être sanguinolente ou non ;
  • perte de poids significative ;
  • douleurs et ballonnements gastriques ;
  • baisse de la vue et douleurs oculaires ;
  • fièvre ;
  • fatigue ;
  • anémie (faible numération en globules rouges).

Les signes suivants ne sont pas fréquents mais peuvent indiquer que l’affection s’aggrave :

  • décoloration de la peau ;
  • inflammation des ganglions lymphatiques ;
  • toux chronique ;
  • douleurs thoraciques ;
  • péricardite (gonflement du sac autour du cœur) ;
  • insuffisance cardiaque ou souffle au cœur ;
  • problèmes de vue ;
  • démence ;
  • engourdissement ;
  • insomnie ;
  • faiblesse musculaire ou tics ;
  • problèmes pour marcher et problèmes de mémoire.

Diagnostic

Un grand nombre de pathologies courantes ont des symptômes similaires à la maladie de Whipple. Cela va de la maladie cœliaque (une prédisposition génétique à l’intolérance au gluten) jusqu’à des troubles neurologiques. Votre médecin essaiera d’écarter ces pathologies avant de diagnostiquer la maladie de Whipple.

Endoscopie

Le premier signe qu’un médecin recherchera pour déterminer si vous avez la maladie de Whipple est la présence de lésions. Une endoscopie consiste à insérer un petit tube souple muni d’une caméra par la gorge jusque dans l’intestin grêle. Le médecin observera ainsi l’état de vos parois intestinales. Si les parois sont épaisses et recouvertes de tissus irréguliers de couleur jaunâtre, c’est que vous avez la maladie de Whipple.

Biopsie

Au cours d’une endoscopie, le médecin pourra faire un prélèvement de tissu de vos parois intestinales pour analyser la présence de la bactérie Tropheryma whipplei. La procédure se nomme biopsie et peut confirmer une infection.

ACP sur fragment d’ADN

L’ACP (amplification en chaîne par polymérase) est une analyse hautement sensible qui amplifie l’ADN de la bactérie Tropheryma whipplei prélevée sur vos tissus. Si la bactérie est présente dans vos tissus, il y aura une trace ADN. Cette analyse peut confirmer la présence de la bactérie Tropheryma whipplei dans vos tissus.

Analyses de sang

Le médecin pourra exiger une numération formule sanguine. Cela aidera à déterminer si vous avez un faible nombre de globules rouges et des quantités faibles d’albumine, qui sont tous deux signes d’anémie. L’anémie est un signe que vous pouvez avoir la maladie de Whipple.

Traitement

La maladie de Whipple est une affection bactérienne qui peut entraîner la mort si elle n’est pas traitée correctement.

Un traitement agressif aux antibiotiques est généralement la première étape du traitement, notamment deux semaines d’antibiotiques en intraveineuse ou injectés directement dans la circulation sanguine. Par ailleurs, vous devrez généralement prendre des antibiotiques quotidiens pendant un à deux ans.

Autres options de traitement :

  • boire des quantités suffisantes de liquide ;
  • prendre des médicaments antipaludiques pendant 12 à 18 mois ;
  • prendre des suppléments ferriques pour combattre l’anémie ;
  • prendre de la vitamine D, de la vitamine K, du calcium et du magnésium ;
  • suivre un régime hypocalorique en raison du manque d’absorption des nutriments ;
  • prendre des corticostéroïdes pour aider à soulager l’inflammation ;
  • prendre des médicaments non stéroïdiens pour la douleur tels qu’ibuprofène.

Pronostic

Une fois que le traitement commence, un grand nombre des symptômes disparaissent en un mois. La meilleure chose à faire est de prendre consciencieusement vos antibiotiques. Les rechutes sont courantes et lorsqu’elles surviennent, des symptômes supplémentaires tels que des problèmes neurologiques peuvent également apparaître.