best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

La déchirure du ligament croisé antérieur : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Une déchirure du ligament croisé antérieur (LCA) est une blessure au niveau du ligament du genou qui empêche votre tibia de glisser vers l’avant. Le LCA stabilise votre genou et sa déchirure, partielle ou totale, peut provoquer des douleurs et un gonflement.

Les blessures du LCA sont fréquemment observées chez les joueurs de basketball, de football et de soccer qui sautent ou pivotent en fonction des autres athlètes. Ne pas soigner une déchirure du LCA peut potentiellement provoquer une blessure du genou plus grave.

Causes et risques

Causes et risques

Les déchirures du LCA s’observent généralement chez les personnes très actives. Voici quelques mouvements pouvant provoquer une blessure au niveau du LCA :

  • une réception de saut sur les pieds à plat,
  • un étirement trop important de l’articulation du genou,
  • des changements de direction rapides,
  • des changements de vitesse lorsque vous courrez.

Vous pouvez également vous blesser le LCA lors d’un accident entraînant un coup au niveau du côté de votre genou (un accident de voiture ou un tacle de football par exemple).

Les déchirures des LCA constituent des blessures sportives courantes. Le basketball, le ski et le football sont quelques-uns des sports dont la pratique rend les athlètes susceptibles de se blesser les genoux. Comparés aux athlètes masculins, les blessures aux LCA sont trois à neuf fois plus susceptibles de survenir chez les athlètes féminins.

Symptômes

Les personnes qui se blessent les LCA entendent généralement un bruit sec au moment où ils se font mal. Un gonflement du genou apparaît généralement dans les six heures qui suivent la blessure. Cette affection peut être douloureuse, surtout lorsque vous marchez ou effectuez des mouvements de torsion ou de rotation sur votre jambe blessée. Vous aurez également l’impression que votre genou est instable, qu’il se dérobe.

Diagnostic

Une déchirure du LCA doit être examinée par un chirurgien orthopédiste ou un spécialiste du genou. Le médecin passera en revue vos antécédents médicaux et vous demandera comment vous vous êtes fait mal. L’examen physique consiste généralement à observer la stabilité et l’amplitude des mouvements du genou. Votre médecin pourra également prescrire les examens suivants :

  • Une radiographie permettra de déterminer s’il y a des os cassés.
  • Une IRM permet de diagnostiquer de façon spécifique la présence d’une déchirure du LCA et d’examiner les autres ligaments de votre genou.
  • En cas de doute concernant la présence ou non de petites fractures osseuses, vous pourriez devoir subir une tomodensitométrie (scanner CT) du genou.

Traitement

Le traitement à suivre en cas de déchirure du LCA dépend de la gravité de votre blessure et de vos objectifs et besoins spécifiques. Certaines personnes peuvent poursuivre une vie normale tout en ayant une blessure du LCA mais elles sont susceptibles d’être sujettes à d’autres blessures du genou ultérieurement. Pour un athlète, le recours à la chirurgie et à la kinésithérapie peut être la meilleure solution pour reprendre le sport le plus rapidement possible.

Il est dans tous les cas important de consulter immédiatement un professionnel de santé afin de s’assurer qu’il n’y a pas d’os cassés ou d’autres lésions ligamentaires. Si votre genou est bleu, sollicitez immédiatement une aide médicale étant donné que vos vaisseaux sanguins peuvent être lésés.

Voici les recommandations à suivre jusqu’à ce que vous consultiez un médecin :

  • abstenez-vous de pratiquer des activités physiques avant de consulter un médecin,
  • immobilisez votre jambe grâce à une attelle,
  • reposez votre jambe et surélevez-la au-dessus du niveau du cœur,
  • placez de la glace sur votre genou afin de réduire le gonflement,
  • marchez avec des béquilles pour réduire la pression sur votre genou blessé.

Chirurgie

Ce type de blessure nécessite parfois une reconstruction chirurgicale complète en utilisant un tendon prélevé sur la rotule ou le jarret. L’utilisation de tissus provenant d’un donneur est également possible. Après l’opération, vous pourriez devoir faire de la kinésithérapie pendant une période allant jusqu’à 6 mois afin de retrouver une amplitude complète de mouvements et toute la force dans votre jambe.

Juste après vous être blessé(e), votre médecin pourra vous recommander de prendre des analgésiques en vente libre (de l’ibuprofène par exemple). S’il est prévu que vous subissiez une intervention chirurgicale, demandez à votre médecin quels sont les médicaments nécessaires pour avant et après l’opération. Avant l’intervention, il vous sera peut-être demandé d’arrêter de prendre certains médicaments qui interagissent avec la capacité de votre sang à coaguler (comme l’aspirine par exemple).

Les interventions chirurgicales reconstructrices donnent généralement de bons résultats et vous permettent de moins souffrir et d’acquérir davantage de force dans la jambe et de stabilité au niveau du genou. Avec un traitement adéquat, on peut s’attendre à un rétablissement complet.

Prévention

Le fait d’avoir un corps fort et agile diminue les risques de se déchirer le LCA. Si vous êtes un sportif, apprenez les techniques de prévention et entraînez-vous y afin de réduire la pression sur vos genoux. Se réceptionner sur l’avant-pied plutôt que sur les pieds à plat permet, par exemple, aux muscles de vos mollets de soutenir votre corps, réduisant ainsi toute pression inutile sur vos genoux.