best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Insertion de canules auriculaires : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Lors de cette procédure, un médecin spécialiste insère de toutes petites canules dans le tympan pour réduire l’occurrence d’infections et permettre le vidage de tout excédent de liquide. C’est une intervention effectuée très fréquemment, qui ne pose que des risques minimes. Bien que la procédure puisse être réalisée sur des personnes de tous âges, elle l’est le plus souvent chez l’enfant, qui souffre d’infections auriculaires plus souvent que l’adulte.

Objet

Selon l’AAO, l’Académie américaine d’oto-rhino-laryngologie, presque tous les enfants subissent au moins une infection auriculaire douloureuse avant l’âge de cinq ans. Des bactéries qui voyagent de la cavité nasale jusque dans l’oreille pendant un rhume ou un autre trouble respiratoire en sont généralement la cause. L’afflux de bactéries stimule l’inflammation et provoque une accumulation de liquide derrière le tympan.

Les adultes eux aussi souffrent d’infections auriculaires, mais moins souvent que les enfants, qui ont des trompes d’Eustache plus petites donc plus susceptibles d’être bouchées. Trois enfants sur quatre souffriront d’au moins une infection auriculaire avant d’atteindre l’âge de trois ans, (NIDOCD, 2011) (Institut national américain sur la surdité et les autres troubles de la communication)

Souvent ces infections disparaîtront d’elles-mêmes, mais on peut les traiter efficacement au moyen d’antibiotiques. Cependant, parfois elles dureront des mois sans guérir ou seront récurrentes et accompagnées d’accumulation de liquide. Ces problèmes peuvent entraîner une perte de l’ouïe, des troubles du comportement et des retards du langage chez l’enfant.

Les personnes qui souffrent d’infections auriculaires graves se propageant dans les tissus et os avoisinants ou d’une lésion causée par la pression d’un vol en avion ou d’une plongée sous-marine peuvent présenter des symptômes similaires exigeant une procédure d’insertion de canules auriculaires.

Description

Description

Les canules auriculaires sont de tout petits tubes placés dans le tympan par un oto-rhino-laryngologiste. Une fois dans l’oreille, ces canules :

  • Réduisent la pression. Les infections et l’accumulation de liquide augmentent la pression à l’intérieur de l’oreille, ce qui provoque de la douleur. Les canules permettent à l’air d’entrer dans l’oreille, égalisant ainsi la pression entre l’oreille interne et l’environnement extérieur. Cela soulage la douleur et aide à prévenir l’accumulation de liquide dans l’oreille moyenne.
  • Évacuent les liquides Les canules permettent au pus et au mucus accumulés lors d’infections de se vider de l’oreille sans causer de douleur ou augmenter le risque de complications supplémentaires.
  • Reçoivent des gouttes médicamentées. Les canules facilitent aussi l’application de gouttes antibiotiques dans les oreilles pour traiter les infections. Elles fonctionnent comme un conduit, permettant aux gouttes de s’acheminer directement jusqu’à l’oreille. Comme elles facilitent l’utilisation des gouttes antibiotiques, elles peuvent éliminer le besoin de traitement antibiotique oral.

Interventions

L’insertion de canules auriculaires, également appelée une myringotomie ou un placement de tubes de tympanotomie, est une procédure très commune réalisée sous anesthésie générale. Le patient est endormi, mais peut respirer de lui-même. L’équipe chirurgicale surveille la fréquence cardiaque, la tension artérielle et l’oxygène sanguin du patient pendant toute la procédure.

L’intervention elle-même ne prend que de 10 à 15 minutes. Le chirurgien suit le protocole suivant :

  • Il réalise une incision. Il fait une incision minuscule dans le tympan au laser ou à l’aide d’un petit scalpel. Sans aide, cette incision se refermerait et se cicatriserait en quelques jours.
  • Il évacue le liquide. Au moyen d’un tout petit aspirateur, le chirurgien aspire toute collection de liquide de l’oreille moyenne pour nettoyer cet espace. On parle d’aspiration de l’oreille moyenne. Certains chercheurs ont débattu de la nécessité ou de l’utilité de cette étape. Le médecin déterminera si elle est nécessaire.
  • Il insère la canule. Pour permettre à l’air de pénétrer dans l’oreille et d’évacuer le liquide, le chirurgien insère le petit tube dans l’incision. Il peut mettre en place des canules de courte durée, qui sont plus petites et restent dans l’oreille pendant six à 12 mois avant de tomber d’elles-mêmes, ou des canules de longue durée, qui sont plus grandes et restent généralement en place plus longtemps.

Rétablissement

Habituellement, les patients passent très peu de temps en salle de récupération et quittent souvent l’hôpital le jour même. Pour réduire les risques d’infection, le médecin peut prescrire des antibiotiques et/ou des gouttes pour les oreilles, et vous pouvez utiliser des antidouleurs en vente libre pour combattre un éventuel inconfort.

Le médecin peut également vous conseiller de vous couvrir les oreilles quand vous prenez un bain ou quand vous nagez, pour aider à réduire le risque de pénétration de bactéries dans l’oreille moyenne. Les bouchons d’oreilles et autres appareils étanches sont efficaces. Sinon, l’oreille guérira d’elle-même, et tiendra les canules en place jusqu’à ce qu’elles finissent par tomber sans intervention. (Si les canules tombent prématurément, assurez-vous de contacter votre médecin.)

La bonne nouvelle étant qu’après l’intervention, la plupart des gens :

  • subissent beaucoup moins d’infections auriculaires
  • récupèrent plus rapidement de toute éventuelle infection
  • dorment plus profondément
  • entendent mieux
  • se sentent mieux en général

Complications

L’insertion de canules auriculaires est une pratique courante et sans danger. De rares complications peuvent pourtant se produire. Appelez votre médecin si vous :

  • avez une température supérieure ou égale à 38,9 degrés C.
  • remarquez un écoulement de pus vert qui sort de votre oreille pendant plus d’une semaine
  • percevez une douleur persistante ou un saignement continu (remarquez qu’il n’est pas rare qu’un certain saignement se produise le lendemain de l’intervention)