best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Infection auriculaire chronique : définition, cause, symptômes, traitement

Rate this post

Une infection de l’oreille qui ne guérit pas ou est récurrente est qualifiée de chronique. On l’appelle aussi une otite moyenne aiguë. L’oreille moyenne, l’espace situé derrière le tympan, est affectée par cette infection.

La trompe d’Eustache, une trompe qui permet normalement d’évacuer le liquide de l’oreille moyenne, peut se boucher et s’infecter. Cette accumulation de liquide cause de la douleur en faisant pression sur le tympan. Si elle n’est pas traitée, l’infection peut entraîner une rupture du tympan. Chez l’enfant, la trompe d’Eustache est plus courte et plus horizontale, ce qui fait qu’elle peut se boucher plus facilement que chez l’adulte. C’est pourquoi les infections auriculaires sont plus fréquentes chez l’enfant.

Signes

Signes

Une infection auriculaire chronique peut provoquer des symptômes plus légers que ceux d’une infection aiguë. Ces symptômes peuvent affecter une oreille ou les deux, et être constants ou aller et venir. Signes possibles :

  • sensation de pression dans l’oreille
  • légère douleur auriculaire
  • écoulement de liquide des oreilles
  • légère fièvre
  • perte auditive
  • difficulté à dormir

Un nourrisson peut sembler plus difficile et grognon que d’habitude, particulièrement quand il est allongé, car cela crée de la pression sur l’oreille. Les habitudes de sommeil et d’alimentation du bébé peuvent aussi changer. Quand un nourrisson tire sur son oreille, cela aussi peut être un signe d’infection chronique. Cependant c’est peut-être tout simplement qu’il explore son corps ou que ses dents poussent.

Signes to Look For

Signes

En cas de symptômes d’infection auriculaire aiguë, notamment une douleur de l’oreille, de la fièvre et des troubles auditifs, il faut consulter un médecin. En traitant rapidement une telle infection aiguë, il est possible d’empêcher qu’elle devienne chronique. Consultez également un médecin :

  • si vous avez reçu un diagnostic d’infection auriculaire aiguë, mais le traitement aux antibiotiques a échoué
  • si vous avez reçu un diagnostic d’infection auriculaire aiguë, et de nouveaux symptômes sont apparus, ou si vos symptômes ont empiré
  • si votre enfant présente les symptômes d’une infection auriculaire récurrente

Traitement

Les infections auriculaires chroniques exigent un traitement médical. Cependant, le traitement à domicile peut aider à soulager les symptômes. Traitements à domicile possibles :

  • tenir un gant de toilette tiède ou froid sur la partie douloureuse
  • utiliser des gouttes pour oreilles antalgiques
  • prendre des analgésiques en vente libre, comme l’acétaminophène ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène

Traitements médicamenteux

En cas d’infection auriculaire chronique, le médecin prescrira des antibiotiques. Ils pourront être pris oralement ou administrés par voie intraveineuse si l’infection est grave. Le médecin pourra suggérer des gouttes pour les oreilles en cas de perforation du tympan. Il pourra aussi prescrire des gouttes antibiotiques pour les oreilles, ou suggérer l’utilisation d’une solution de vinaigre.

Chirurgie

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire quand l’infection auriculaire chronique ne répond pas au traitement ou cause des troubles auditifs. Les troubles auditifs peuvent être particulièrement problématiques chez l’enfant car ils sont susceptibles d’entraîner des problèmes de langage et des difficultés pour apprendre à parler à un stade important du développement.

Le médecin peut décider d’intervenir chirurgicalement en insérant une petite canule au travers du tympan reliant l’oreille moyenne et l’oreille externe. L’insertion de canules auriculaires aide le liquide dans l’oreille interne à se vider, ce qui peut réduire le nombre et la gravité des symptômes. Une canule auriculaire est généralement placée dans chaque oreille. On appelle cette procédure une myringotomie bilatérale.

Lors de cette procédure, le chirurgien perce un trou minuscule dans le tympan. Le liquide est aspiré hors de l’oreille, et une petite canule est insérée dans le trou. Les canules tombent habituellement d’elles-mêmes au bout de six à 18 mois après insertion. Si les canules ne se libèrent pas, il faudra peut-être opérer pour les retirer.

D’autres opérations chirurgicales pourront être nécessaires si l’infection s’est propagée. Il existe plusieurs petits os dans l’oreille moyenne. Si ces os sont infectés, il faudra peut-être opérer pour les réparer ou les remplacer. Une infection auriculaire chronique peut aussi endommager le tympan. Si le tympan ne guérit pas bien, il faudra peut-être opérer pour réparer les lésions.

Rarement, l’infection peut se répandre jusqu’à l’os mastoïde, situé derrière l’oreille. Dans ce cas, il faut une opération pour nettoyer l’infection. Cette intervention s’appelle une mastoïdectomie.

Complications possibles

Complications possibles

En l’absence de traitement, une infection auriculaire chronique peut causer plusieurs problèmes. Complications possibles :

  • perte auditive
  • endommagement des os de l’oreille moyenne
  • infection de l’os mastoïde
  • endommagement de la fonction de l’équilibre dans l’oreille
  • écoulement depuis l’orifice dans le tympan
  • tympanosclérose, un durcissement des tissus dans l’oreille
  • cholestéatome, un kyste dans l’oreille moyenne
  • paralysie faciale
  • inflammation dans le cerveau ou autour de celui-ci

Prévention

Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour réduire le risque de développer une infection auriculaire chronique. Notamment :

  • traiter les infections auriculaires aiguës
  • arrêter de fumer et éviter la fumée des autres
  • nourrir votre nourrisson au sein jusqu’à l’âge d’un an
  • pratiquer une bonne hygiène, y compris le lavage des mains régulier
  • vous faire vacciner contre la grippe, la pneumonie et la méningite