best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr
Huile coco

Huile coco : pourquoi je l’adore vraiment beaucoup ?

C’était il y a bien 4-5 ans, je faisais mes courses au supermarché. Et puis je suis tombée sur l’huile coco. J’en avais vaguement entendu parler pour ses bienfaits cosmétiques, mais sans plus. Je vous rappelle que je ne suis pas hyper branchée beauté DIY ou beauté 100% naturelle ou bio. Disons que j’erre par-ci par-là, je teste des trucs, mais sans avoir de conviction précise sur ce qu’il faut consommer ou pas. (#PasTaper) Bref, l’huile coco, comment je m’en sers, donc ?

Pourquoi tout le monde vante les mérites de l’huile coco ?

Parce qu’elle sert à plein de choses, tout simplement ! Cette huile végétale apparaît souvent comme un produit tout-en-un presque magique qui peut dépanner à peu près toute la famille. Du coup, c’est économique et intéressant à exploiter… et ça ne se cantonne pas qu’à l’univers de la salle de bains, la cuisine aussi y a droit.

Personnellement, je choisis mon huile coco via un circuit de distribution bio : je vous recommande de toute façon de la choisir bio et pure. Parce que de toute façon, ça sera beaucoup plus efficace. Sauf si vous lui souhaitez un effet cosmétique +++, mais sinon je ne vois pas d’utilité à aller se servir en huile coco pas pure.

Mes utilisations favorites de l’huile coco

  • En guise de produit de massage, c’est terriblement agréable !!!! Je n’ai pas eu l’idée de pratiquer le massage toute seule, c’est à l’étranger que j’ai découvert cela. Et mamma miaaaaaa !!!! Ca sent trop bon, c’est méga agréable !
  • Quand j’ai la peau de croco, c’est l’ingrédient SOS par excellence. Du coup, je l’utilise aussi pas mal sur les pieds avant d’enfiler des chaussettes pour toute la nuit : ça évite les callosités qui font mal.
  • Dans l’eau du bain. Pas forcément pour la partie plaisir… mais c’est une dermato qui m’a conseillé d’y recourir, pour adoucir et pouvoir prendre un bain sans avoir les désagréments de la dermatite atopique. Eh bah… ça fonctionne !
    Du coup, je suis actuellement en plein « montage de stratégie » pour utiliser l’huile coco sous la douche, peut-être après une saponification à froid : cela pourrait peut-être grandement arranger mon histoire de prurit aquagénique. J’attends d’avoir testé pendant plusieurs mois pour vous en dire plus…
  • Sur les cheveux, en bain d’huiles pour les cheveux : top top top !

Tags: huile coco, huile de coco