best replica uhren is simple perform and simple to see. www.youngsexdoll.com forum created command through workspace altar. swiss grade replica-watches.is. your brilliant blend of delightful quality and delightful appearances could be the characteristic of who sells the best rolex replica. upscalerolex old-time appeal with a touch of modern sophistication.

tres-utile.fr

Bikini body challenge : je l’ai testé et totalement désapprouvé

Rate this post

Le Bikini Body Challenge vous dit forcément quelque chose si 1/ vous êtes adepte de sport 2/ vous traînez sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram. Programme de sport élaboré par Kayla Itsines, le Bikini Body Challenge est suivi par des milliers de femmes dans le monde. Un vrai succès. Et aussi un super business.

Le Bikini Body Challenge, c’est quoi ?

J’en ai entendu parler pour la première fois via une blogueuse qui souhaitait se remettre au sport. Moi qui déteste aller à la salle de sport – j’ai un abonnement, j’y suis allée 2 fois, ça fait 3 ans que je procrastine pour résilier le tout, aheum… – je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de renouer avec l’exercice. Car le Bikini Body Challenge est un programme qui se pratique seule (ou avec des copines) à la maison et/ou autour de chez soi.

Le Bikini Body Challenge est donc un programme de remise en forme qui se présente sous forme de guide PDF à télécharger en ligne – moyennant paiement, of course. Sa fondatrice Kayla Itsines nous promet alors un corps aminci et musclé en 12 semaines top chrono, tout en y ajoutant une dimension diététique. Les exercices se répartissent entre cardio intensif et renforcement musculaire de 7 minutes, espacés de pauses d’une minute 30. Au fil des semaines, les exercices sont plus difficiles. Normal, vous êtes sensée être plus rodée au Bikini Body Challenge.

Mon test du Bikini Body Challenge

J’ai acheté ce programme il y a un an et-demi environ. Dans mes souvenirs, j’avais déboursé une soixantaine d’euros pour obtenir le Graal-Pdf en ligne. L’achat et le téléchargement se font rapidement et facilement… même si bon… avec 60€ et des brouettes, j’aurais pu faire plein d’autres choses plus enthousiasmantes. Dixit la nana qui paye la salle de sport pour que dalle depuis très longtemps. Aheum. J’ai aussi acheté un tapis de sport chez Décathlon, parce que la première séance sur le parquet était douloureuse. Bref, j’ai investi. J’étais motivée. Et puis. Flop.

La première séance a été une horreur sans nom. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout tant je crachais mes tripes. Clairement, ce tour de chauffe du Bikini Body Challenge n’est pas fait pour les filles EXTREMEMENT nulles en sport comme moi. J’ai persévéré dans les jours qui ont suivi, essayant d’adapter le truc à mon cas personnel – on voit déjà la dérive numéro 1, faire sa propre tambouille alors qu’on n’y connaît rien en sport… Du coup, pendant plusieurs semaines j’ai refait la même séance afin de parvenir à la réaliser en entier. Pour moi, c’était une façon de se remettre en forme avant de commencer le challenge sportif pour de bon.

La suite ? Une horreur absolue. Je n’y arrivais pas. Je ne tenais pas le rythme. Et honnêtement, je crois que je n’avais pas la volonté. Enfin, m’entretenir pourquoi pas. Mais m’astreindre à quelque chose d’aussi contraignant et douloureux, ça m’a invité à me poser des questions :

  • Qu’est-ce qui m’avait donné envie de me mettre au Bikini Body Challenge ? Une blogueuse, ok. Mais surtout les photos hyper encourageantes de Kayla Itsines, à base d’avant/après fou-fous et de corps (presque) bodybuildés.
  • Est-ce que moi aussi j’avais envie de ce corps-là ? Euh. Non.
  • Est-ce que j’avais besoin de perdre du poids ? Surtout pas, mon souci est surtout l’inverse : grossir, prendre de la masse musculaire…

Au final, j’avais surtout envie de « vomir » en voyant tous ces corps à moitié dénudés, fiers de s’exposer tout en muscles. Je me suis mise à complexer, à me dire que je n’étais pas bien gaulée. Que je devais ABSOLUMENT avoir ce corps-là pour être digne d’intérêt. En fait, ce Bikini Body Challenge m’est complètement monté au cerveau et m’a détraqué l’esprit. Je suis devenue obsédée. Et ça m’a aussi bien fait du mal physiquement… que mentalement.

J’ai fini par rencontrer un médecin qui m’a dit : « ah mais ces exercices-là, ça n’est PAS DU TOUT pour vous !!!!!!!! ». Et là, je me suis rendue compte que suivre ce genre de programme juste pour ressembler à des photos, c’était débile comme jamais. Qu’à aucun moment je m’étais interrogée sur les besoins de mon corps. Alors, j’ai abandonné le Bikini Body Challenge, pour mon plus grand plaisir. Il paraît que ce programme est surtout fait pour celles qui souhaitent avant tout maigrir, mais qu’il présente certains « déséquilibres » en ne musclant pas du tout le dos, entre autre. Loin de moi l’idée de le pointer du doigt en disant que c’est nul. Juste que moi, ça ne me convient pas.

Tags: bikini body challenge, corps, kayla itsines, muscles, sport