tres-utile.fr
Image default

À la découverte de l’art culinaire de la Corée du Sud

Notez cet article

Pour bon nombre de touristes qui voyagent en Corée du Sud, visiter l’un des sites touristiques comme Seoraksan, Jirisan, Danyang, Hwanseongul, Haeundae, Mallipo…etc figurent sans nul doute dans leur agenda. Dans ce cas, pourquoi ne pas en profiter pour découvrir en même temps les spécialités culinaires et toutes les saveurs de la cuisine du pays. La découverte d’un pays, dit-on, passe avant tout par celle de sa table.

Pour vous aider à bien enrichir votre séjour au sud de la péninsule coréenne voici un guide vous permettant de mieux dévoiler et apprécier les goûts des plats coréens allant des plus traditionnels aux plus incontournables.

Les plats traditionnels de la Corée du Sud

Méconnu en Occident, la qualité et la variété de la cuisine coréenne avec ses grands classiques sont très respectueuses des terroirs, du bien-être et des saisons. Les sud-coréens sont en effet bien connus de leurs plats traditionnels qui sont essentiellement à base de plantes. On cite ici pour vous deux d’entre eux : le banchan et le kimchi. Ce qui vous donnera un autre regard sur le monde de la cuisine sud-coréenne.

Le banchan

Corée du Sud

Dans la cuisine coréenne, le banchan ou panch’an est un plat traditionnel d’accompagnement. Souvent, on le sert dans des petites vaisselles et les coréens le mangent avec leurs repas principaux.

Le panch’an existe de nombreuses sortes et l’on en sert en général au moins quatre ou cinq pour compléter les repas souvent composés de riz. Comme il est dit, il en existe plusieurs sortes. Mais, on vous présente ici un exemple de banchan que vous pouvez, vous-même, préparer: les calmars frits.

D’abord, vous devez avoir comme ingrédients: 1 oignon, 1 piment rouge, 2 calmars et 1/2 carotte.

Comme épices, vous avez un peu de poivre, 1 cuillère d’huile de sésame, un peu de sauce de soja, 1 cuillère de sucre en poudre, 1 cuillère d’aile écrasé, 1 cuillère de piment en poudre et 2 cuillères de pâte de piment.

Ensuite, pour les préparer vous pouvez commencer par couper la carotte et le poivron. Vous lavez aussi le calmar et le coupez après avoir enlevé sa peau.

Sauf l’ail, vous mélangez maintenant tous les ingrédients avec les épices. Puis, faites frire à feu doux le tout dans une poêle avec de l’huile de sésame.

Enfin, vous ôtez l’eau de cuisson et vous le couvrez encore. Alors, quand c’est bien cuit vous mettez, à son tour, de l’ail et les faire frire encore 3 minutes de plus.

Le kimchi

Le gimchi ou kimchi, qui signifiait à l’origine “légume”, se constitue d’un ensemble de plats traditionnels essentiellement à base de végétaux fermentés. Il varie selon les régions, les produits et les saisons du pays. Ce qui donne une entière satisfaction au férus de la gastronomie locale.

Ce plat se prépare en général avec des types de végétaux tels que des piments rouges, du chou chinois, de la moutarde brune, de la ciboulette, des radis chinois… Ce mets traditionnel est en effet obtenu après les avoir trempé pendant plusieurs semaines dans de la saumure. Ce qui lui donne une saveur si acidulée.

Mais, malgré ces diversités régionales ou saisonnières de kimchi le “baechu kimchi” (kimchi de chou chinois) est la variété la plus répandue aujourd’hui. Il est en passe de devenir l’un des plats les plus incontournables de la Corée du Sud. Ainsi, pour certains coréens un repas sans gimchi n’est pas un repas complet.

Les incontournables de la récette coréenne

Si la cuisine coréenne vous est encore méconnue et que vous prévoyez d’y partir pour un voyage culinaire gourmand voici en diaporamiam pas moins de 10 de ses recettes les plus incontournables à goûter de toute urgence :

° Bibimbap (Riz aux légumes à la viande de bœuf et à la pâte de piment sauté
° Bulgogi (Barbecue coréen)
° Soegogi-jang jorim (Bœuf parfumé à la sauce soja)
° Yukgaejang (Ragoût de boeuf aux épices)
° Sujeonggwa (Boisson sucrée à la cannelle et au gingembre)
° Tteokguk (Soupe aux rondelles de pâte de riz)
° Beoseot-namul (Méli-mélo de champignons)
° Bindaetteok (Galettes aux haricots)
° Gungjung-tteokbokki (Bâtonnets de pâte de riz aux légumes)
° Hobakjeon (Galettes de courgettes aux deux piments)

A lire aussi

Réussir les modes de cuisson de base des œufs

Tamby

Chien de chasse : quelle alimentation privilégier ?

Tamby

Comment choisir votre traiteur à domicile ?

Claude

Les bonnes raisons de commander une pizza italienne sur internet

Tamby

Comment déguster son champagne ?

Tamby