tres-utile.fr
Services aux particuliers

Achat d’une résidence secondaire, pourquoi acheter en bord de mer ?

Notez cet article

Avec ses milliers de kilomètres de littoral, la France est un pays de choix pour acheter une maison en bord de mer, que ce soit au titre de résidence principale ou secondaire. Il faut cependant prêter attention aux prix de vente qui sont parfois surestimés dans ces zones géographiques et à la fiscalité galopante dans certaines localités.

Les côtes françaises, des endroits idéaux pour acheter une résidence secondaire

Avant de faire un investissement immobilier en bord de mer, il est judicieux de passer en revue le littoral français qui a une grande diversité de paysages et de climat. En Bretagne, une région qui offre plus de 1 100 kilomètres de côtes baignées par l’océan, de Piriac-sur-Mer à Cancale, un littoral sauvage parsemé de villes agréables s’étend à perte de vue. Côte de granit rose, côte d’Emeraude, Côte de Goëlo, Ceinture dorée ou encore Côte des légendes, la façade maritime de cette partie de la France offre d’innombrables possibilités. Les villes les plus recommandées sont notamment Trégastel, Roscoff, Paimpol et Trébalu.

Sur la côte normande, du Mont-Saint-Michel à Tréport, de larges plages et des falaises spectaculaires font le bonheur des amateurs de paysages authentiques. De nombreux ports de pêche et des stations balnéaires au charme suranné accueillent les personnes qui souhaitent se lancer dans un investissement immobilier en bord de mer, notamment Honfleur, Cherbourg, Cabourg et Trouville.

La Méditerranée n’est pas en reste avec ses paysages naturels variés et son climat très agréable. De Cerbère à Menton, les stations balnéaires réputées comme Agde, Gruissan, Saint-Raphaël, Juan-les-Pins, Cannes et Nice sont les lieux de confluence de la jet-set internationale. Des espaces naturels très bien préservés donnent de la valeur ajoutée à cette partie de la France où se trouve notamment la Côte vermeille, la Côte d’Améthyste, la Côte camarguaise, la Côte bleue, la Côte des Maures et la Côte d’Azur.

Sur la côte Atlantique, ceux qui projettent de réaliser un investissement immobilier en bord de mer à titre de résidence secondaire seront enchantés par la Côte d’amour, la Côte de Jade, la Côte des fleurs ou la Côte de beauté. Cette façade maritime possède un patrimoine riche et varié qui s’étend de la Guérande à la frontière espagnole. Les plages de sables blancs s’alignent entre Saint-Jean-de-Luz et l’île de Noirmoutier, en passant par le bassin d’Arcachon ou la mythique Dune du Pyla.

Des erreurs à éviter pour réussir un investissement immobilier en bord de mer

Si les tarifs pratiqués sur le littoral ont amorcé une lente baisse depuis dix ans, une nette hausse est constatée ces dernières années. Les vendeurs ont tendance à surestimer leur bien, et il importe de faire attention à ce sujet. La parade consiste à s’éloigner un peu des centres-villes et des plages où la pression des acheteurs est très forte.

Parallèlement, la fiscalité est galopante dans certaines localités entre Nice et Cannes ou encore Saint-Jean-de-Luz et Le Croisic. Et pour cause, bon nombre de ces stations réputées se trouvent en zone tendue où le maire a le droit d’appliquer une surtaxe d’habitation dont le taux maximal a été porté de +20 à +60% !

En principe, la taxe d’habitation a encore de beaux jours devant elle, mais elle pourrait bientôt basculer sur la taxe foncière. Il est alors probable que les municipalités s’emploient à pénaliser encore plus les propriétaires de résidences secondaires pour compenser le manque à gagner. Pour y échapper, il n’y a pas d’autre solution que d’opter pour une commune hors zone tendue.

A lire aussi

Quelles sont les bonnes raisons de faire confiance à un expert en organisation de voyage d’affaires ?

Claude

Comment déterminer si un monte-meubles est utilisable ?

Tamby

Les points essentiels sur les monte-meubles

Tamby